Endeavour Mining donne 100 millions de francs CFA à l’USO pour la saison 2017-2018

publicite

L’Union sportive de Ouagadougou (USO) a signé une convention de sponsoring avec la compagnie minière Endeavour Mining le jeudi 30 juin 2016 à Ouagadougou. L’objectif de ce partenariat est de  permettre à l’USO, deuxième au classement du Fasofoot saison 2015-2016, de bénéficier de 100 millions de francs CFA pour remporter le titre de champion d’ici 2018.

La suite après cette publicité
Si les objectifs sont atteints, Endeavour Mining devra renouveler son partenariat
Si les objectifs sont atteints, Endeavour Mining devra renouveler son partenariat

« C’est un grand jour pour la famille unioniste qui, par vos soins, vient de recevoir un sponsoring d’une somme importante, 100 millions de francs CFA, pour la période 2017-2018 ». Ces propos ont été tenus par le Président de l’Union sportive de Ouagadougou (USO) Emmanuel Rapademnaba à l’occasion de la signature de convention entre ce club de première division du Burkina et la compagnie minière Endeavour mining.

A travers ce partenariat entre les deux structures, la société minière octroie la somme de 100 millions de francs CFA pour permettre à l’équipe du quartier Larlé de Ouagadougou de remporter le championnat d’ici la saison 2018, comme l’a souligné le Président de la société Endeavour Mining Sébastien de Montessus. Selon lui, ce partenariat  entre dans le cadre de la responsabilité sociale de l’entreprise qui se traduit par le projet de financement et d’aide aux populations locales.

L’engagement, la responsabilité, la solidarité et aussi le respect. Il espère trouver ces valeurs en l’USO. C’est pourquoi, son groupe a été convaincu d’apporter son soutien aux « rouge et blanc ». «Cela devrait permettre au président Emmanuel Rapademnaba et en particulier au capitaine de l’équipe de donner de nouvelles ambitions au club. L’objectif dans les deux ans à venir et au plus tard en 2018, c’est  de gagner le championnat », a souhaité Sébastien de Montessus. Il a ajouté que « ce serait une belle manière de célébrer les 35 ans de la dernière victoire de l’USO en championnat. L’objectif à court terme est de remettre l’équipe féminine en selle. J’ai été galvanisé de savoir qu’à la trois journées de la fin,  nous étions à deux points de leader ».

Faire de l’USO, un grand club

Le président de l’USO Emmanuel Rapademnaba, a pour sa part relevé que ce plan stratégique devra doter le club d’un terrain sportif, réorganiser les petites catégories, reconstruire les équipes féminines de football, ainsi que les équipes de sports de main que sont le handball filles et garçons.

« Il s’agit de doter toutes ces équipes d’encadrements compétitifs par le recrutement de staffs techniques à la hauteur de nos ambitions et remporter le championnat de première division », a laissé entendre Emmanuel Rapademnaba.

A long terme, il devra aussi accéder à la phase de poules d’une compétition des clubs africains. Toutefois, le Président de l’USO a rappelé que l’USO est un club formateur de sorte que ses petites catégories constituent le vivier des équipes premières.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page