Dossier du putch de septembre 2015 : Liberté provisoire pour le colonel Mamadou Bamba

Le médecin colonel Mamadou Bamba bénéficie d’une décision de liberté provisoire prononcée ce 18 octobre 2016 par le juge. Il était incarcéré à la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA) pour son implication  dans le putsch du 16 septembre 2015.

La suite après cette publicité

Le colonel Bamba a été l’un des personnages les plus médiatisés lors de ce putsch car c’est lui qui a lu le communiqué annonçant le coup d’Etat à la Télévision nationale le matin du 17 septembre 2015, ainsi que les autres communiqués du Conseil national pour la Démocratie, dirigé par le Général Gilbert Diendéré, auteur du coup de force.

Plusieurs personnes incarcérées dans le dossier du putsch du 16 septembre ont bénéficié d’une liberté provisoire. Le commissaire du gouvernement Alioune Zanré avait précisé que « la mise en liberté provisoire n’est pas un non-lieu, un acquittement ou une relaxe ».

Burkina24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page