Rose Sabine vole au secours des enfants malades de la drépanocytose

Drépanocytaire et artiste chantre, Rose Sabine allie son art à la lutte contre la maladie de la drépanocytose. Ce qui lui a valu d’être nommée en 2014 ambassadrice de l’Association espoir de vivre pour la lutte contre la drépanocytose. Dans l’objectif de toujours venir en aide aux personnes malades, elle organise le 9 décembre 2016 un « dîner gala concert à but humanitaire » à Ouagadougou pour recueillir des dons au profit des enfants souffrant de la maladie.

La suite après cette publicité

Témoin des souffrances que peut endurer un malade de la drépanocytose, parce qu’elle-même vit avec cette maladie, Rose Sabine dit se sentir obligée d’apporter son aide aux autres.

« La drépanocytose est une maladie  aussi dangereuse que le SIDA et le cancer. Elle est classée deuxième après le Sida en Afrique noire. Pourtant rares sont ceux qui connaissent la maladie ou qui savent qu’ils sont atteints. Ceux qui portent la maladie en souffrent. Je sais de quoi je parle. J’ai déjà fait de grosses crises», explique-t-elle.

Ses activités en tant qu’ambassadrice sont, entre autres,  la sensibilisation et la prise en charge des malades.

De la musique contre la drépanocytose

Le gala prévu pour le 9 décembre 2016 lui servira à lever des fonds au profit des enfants souffrant de la drépanocytose au Burkina car, dit-elle, « les premières victimes de ce mal sont les enfants. Pendant les activités que j’organise dans le cadre de ma mission, j’ai rencontré beaucoup d’enfants abandonnés, orphelins portant le poids de cette maladie dont le traitement nécessite beaucoup de moyens financiers».

Les dons de toute nature sont les bienvenus,  en plus de l’achat d’un ticket pour le gala, dit-elle.

Rose Sabine présentera son nouvel album au cours de ce rendez-vous et donnera un concert  avec d’autres artistes. Il s’agit notamment de Malika La Slameuse, Biba Ouassin, Dez Altino, Elifaz, Miss Espoir et bien d’autres.

L’artiste a trois albums sur le marché du disque et compte des lauriers. Elle a été sacrée « meilleur artiste étranger au Burkina Faso » en 2012 et a été élevée au rang de grand chantre à Océan Culture en 2009.

Revelyn SOME

Burkina24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page