Nigeria : Un attentat suicide coûte la vie à trois personnes dans un camp de déplacés

Les autorités sécuritaires nigérianes ont annoncé ce lundi 24 juillet la mort de trois personnes survenues dans un double attentat suicide commis dans le camp de déplacés de Dalori,  à une quinzaine de kilomètres de  Maiduguri, la capitale du nord-est du Nigeria. Ce camp abrite quelque 50.000 déplacés et est fréquemment la cible d’attaques suicides.

La suite après cette publicité

Selon Abdulkadir Ibrahim, de l’Agence nationale de gestion des urgences (Nema), l’attaque a eu lieu ce dimanche 23 juillet aux alentours de 23H20 (22H20 GMT) dans le camp de déplacés de Dalori 1.

« Deux kamikazes, un homme et une femme, se sont fait exploser au camp de Dalori 1, tuant 3 personnes et en blessant 17 », a-t-il indiqué dans un communiqué qui ajoute qu’ « un autre incident s’est déroulé à Dalori 2 où un kamikaze a été intercepté et tué avant de pouvoir se faire exploser », a-t-il fait savoir.

Maiduguri est considéré par les autorités nigérianes comme étant « le berceau historique » du groupe islamique de Boko Haram qui endeuille le pays depuis 2009 et traînant au moins 20.000 morts et plus de 2,6 millions de déplacés.

Kouame L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                Burkina24                                                                                                                                                                     Source: Africanews

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page