Burkina : Un opérateur économique dénonce un réseau de déstabilisateurs

Bouda Pascal est un opérateur économique qui évolue dans le domaine de la restauration et la billetterie aérienne à Ouagadougou. Il a tenu un point de presse ce jeudi 19 octobre 2017 pour dénoncer les pratiques d’un réseau de certains barons de l’ancien régime de Blaise Compaoré dont il est victime. Selon lui, ce réseau agit sous le couvert du parti communiste révolutionnaire voltaïque (PCRV) qui est à l’origine de la mort et de la ruine de nombreuses familles au Burkina Faso.

La suite après cette publicité

« Pour avoir été une de leurs victimes, des années durant, divorcé et étouffé économiquement, avec la fermeture de quelques-unes de mes entreprises. Je voudrais prendre l’opinion publique à témoin et interpeller le gouvernement à son devoir pour sauver la vie de bien de personnes, encore dans leur champ de mire » a lancé Bouda Pascal, opérateur économique à Ouagadougou.

Il parle d’un réseau qui existait sous Blaise Compaoré qui visait à sécuriser son pouvoir. Mais, désormais le réseau s’infiltre dans les partis politiques, dans les services de l’Etat et dans les services privés pour détruire leurs ennemis, a-t-il signifié. Il a précisé que le régime actuel a hérité de ce réseau et qu’il s’agit d’un groupuscule similaire à celui de tonton Macoute sous Duvalier en Haïti.

« Ils m’ont ruiné économique, il me bloque toutes les entrées au niveau des services de l’Etat. Plein de gars sont morts autour de moi de façon mystérieuse. Au début, je pensais que c’était les coïncidences de la vie. C’est suite à la confidence de certains de mes proches avec preuves à l’appui que j’ai compris. Je connais la pratique néfaste de ces gens et ils utilisent les pouvoirs occultes pour créer des problèmes à leurs ennemis» a-t-il expliqué.

A l’écouter, il déclare ne pas savoir les raisons de cet acharnement. « Tout ceux qui essayent de m’aider ont toujours des problèmes. Je pressens qu’ils sont en train de préparer un gros coup. Moi, je sais que je suis un homme mort » a-t-il lancé presque les larmes aux yeux.

Bouda Pascal attend tirer la sonnette d’alarme et attirer l’attention des décideurs politiques sur la présence de ce réseau. Concernant les raisons, il a rappelé qu’il n’était pas engagé politiquement. « Par contre, le destin a voulu que j’appartienne à un cercle de famille et d’amis dont des membres et non des moindres appartiennent à ce réseau. Moi je ne fais pas parti de ce réseau ni de près, ni de loin » a-t-il tenu à préciser.

Il a dénoncé des pratiques multiformes pour l’éliminer physiquement et économiquement. Bouda Pascal a également fait cas de l’implication de sa femme et de son personnel lors de plusieurs tentatives d’empoisonnement dont il a été victime. Il a affirmé avoir des preuves et les noms de certain membre du réseau, mais préfère les donner à la gendarmerie. «Ces pressions multiformes m’ont poussé à fermer mon agence de voyage  »BC consult voyage » en 2015» a-t-il conclu.

Jules César KABORE

Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page