Aboubacar Boro, coach adjoint Santos FC : « On travaille mais ça ne marche pas »

Le Santos FC qui a frôlé la relégation la saison écoulée est encore en difficulté dans le début du championnat saison 2017-2018. L’équipe occupe la 16e place du Fasofoot après six journées avec seulement un seul point. L’encadrement technique du Santos FC explique cela par un problème de qualité de l’effectif. Mais, l’équipe compte rebondir contre l’ASFA Yennenga ce samedi 25 novembre 2017 au Dr Issoufou Joseph Conombo de Ouagadougou.

La suite après cette publicité

Le Santos FC va-t-il descendre en deuxième division ? L’on pourrait bien le croire au vu du classement (16e) de l’équipe dans le championnat cette saison. Le problème est bien connu au sein de l’équipe. « Le seul problème que nous avons, c’est que l’effectif a été renouvelé à 75%. Contre Majestic SC, il y avait seulement trois anciens sur le terrain. La mayonnaise tarde à prendre. On travaille mais ça ne marche  pas», confie l’entraîneur adjoint du Santos FC Aboubacar Boro.

Cependant, il trouve que la qualité de jeu de l’équipe s’améliore au fil des matchs malgré une inefficacité devant les buts. « On a eu des occasions nettes mais le joueur met le ballon à côté. Il n’y a pas de problème particulier. C’est le renouvellement de l’équipe qui pose problème », insiste Boro. 

Le déclic ce vendredi

L’entraîneur fait comprendre que le club qu’il dirige n’a pas les mêmes moyens que des formations comme l’ASFA Y, l’EFO ou le RCK. Le club n’a pu avoir les moyens de faire des recrutements faute de moyens. C’est pourquoi l’équipe tente de se relancer avec les moyens de bord.

« En toute sincérité, et en tant que techniciens, les joueurs que nous avons ont un niveau moyen. Il y a des anciens que nous avons recrutés en espérant qu’ils vont nous aider mais nous comptons sur des jeunes qui ont eu les meilleures prestations. On pensait que les anciens que nous avions recrutés allaient nous aider mais le niveau est moyen », s’indigne encore Aboubacar Boro

L’équipe souhaite lancer le déclic ce vendredi. « Ce match contre l’ASFA Yennenga, on va l’aborder avec beaucoup de détermination et beaucoup plus de motivation. C’est un match qu’il faut gagner », espère l’entraîneur adjoint du Santos FC qui rappelle que les joueurs également veulent un déclic pour enfin lancer leur saison.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page