Priorité, au-delà de la priorité de l’intérêt personnel

2051 0

Le Président français Emmanuel Macron a marqué cette semaine. Mais deux semaines plus tôt, une famille, qui attendait une heureuse nouvelle, a plongé dans la tristesse.

Les faits ont eu lieu dans un centre médical public d’une ville du Burkina. Le bébé d’une femme expire dans ses entrailles. Elle réussit à l’expulser par voie basse. Une hémorragie se déclenche cependant. Les médecins tentent de l’arrêter. En vain. Il faut alors l’évacuer dans un plus grand hôpital. Le centre médical n’a pas d’ambulance. Priorité.

Les sapeurs-pompiers sont sollicités. Ces derniers répondent qu’ils n’ont plus de véhicules disponibles. Tous sont sur le terrain pour des urgences. Il va falloir patienter. Priorité.

Craignant de perdre la parturiente, un agent de santé offre son propre véhicule. La patiente est évacuée dans ces conditions. Aux urgences, elle rencontre  une file de malades. Les médecins sont alertés qu’il y a une « urgente » urgence. Mais la réponse donnée renferme à peu près ceci : toute la file est composée « d’urgentes » urgences prioritaires. Il faut donc qu’elle attende son tour. Mais celle qui aurait dû être une maman heureuse, a manqué de force pour attendre.

Voici le drame que vivent régulièrement et en silence des Burkinabè. Des efforts sont consentis. Il ne faut pas en douter. Il demeure seulement qu’ils sont insuffisants. Il en faut davantage. Beaucoup plus. Il faut surtout un changement dans le regard depuis le haut de la tour de contrôle.

Oser imaginer un Burkina comme une référence en termes d’infrastructures sanitaires. Imaginer un Burkina où les dirigeants cessent d’aller se soigner dans des hôpitaux à l’étranger parce qu’ils peuvent le faire chez eux.

Ce Burkina où les structures sanitaires ne manqueront pas du nécessaire pour sauver des vies est possible. Il suffit d’en prendre la décision. La décision d’en faire une priorité, au-delà de la priorité de l’intérêt personnel.

La Rédaction


Photo : Humanitarian Health Ethics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédaction B24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles du même genre