CinépoD, pour l’auto-emploi des jeunes

526 0

Après une première formation délocalisée dans 5 autres provinces du Burkina, à travers le projet CinépoD (Cinéma de Poche pour le Développement), une soixantaine de jeunes ont pu se familiariser aux techniques de tournage avec du matériel léger et accessibls. Une seconde formation initiée encore par l’institut Imagine leur donner les clés  pour l’auto-emploi.

Cette dernière formation avait pour but de susciter chez ces jeunes le désir d’entreprendre d’eux-mêmes dans leurs localités respectives. Comment entreprendre à la faveur de l’avènement d’Internet sans grands moyens ou sans attendre des financements venant d’ailleurs.

C’est leur donner l’envie de créer et de vendre leurs services à des particuliers ou sur Internet qui a motivé le fondateur de l’Institut Imagine, Gaston Kaboré, de rappeler ces jeunes issus de plusieurs localités du Burkina formés préalablement au langage du cinéma par le biais du projet Cinépod (cinéma de poche) à Ouagadougou.

« A travers une première formation, on leur aura appris toutes les bases du langage cinématographique  et audiovisuel (…). Notre idée n’est pas seulement de former des gens sur la narration cinématographique et audiovisuelle mais aussi de faire en sorte qu’ils puissent en vivre, avoir un métier qui leur permet de vivre », dit-il.

Nicolas Rolin, journaliste-reporter freelance; qui ne vit que de ses productions sur Internet, a tenu en trois sessions des groupes de jeunes du 25 janvier au 8 février 2018 pour leur montrer la voie à suivre.

« Je suis chef d’entreprise. Je ne dépends d’aucun financement extérieur. J’ai commencé à investir dans du matériel grâce à ce que j’avais gagné en tant qu’étudiant. Et maintenant je suis prestataire de services. Je dis aux jeunes qui sont ici, il faut investir pour produire et vendre. N’attendez surtout pas la commande. Grâce à Internet, vous pouvez vous-mêmes diffuser vos produits », conseille-t-il.

Ce sont des apprenants satisfaits qui rejoignent leurs localités avec la résolution de se donner les moyens pour y parvenir et d’entreprendre.

Revelyn SOME

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles du même genre