Burkina : Les activités d’un parti politique suspendues

publicite

Les activités du Parti de l’indépendance, du travail et de la Justice (PITJ) ont été suspendues, selon un arrêté du ministère de l’administration territoriale.

La suite après cette publicité

Selon un arrêté en date du 5 avril 2018 et  signé par le ministre de l’administration territoriale, les activités du PITJ, parti politique dirigé par Soumane Touré, ont été suspendues pour trois mois.

Le motif, « sa (Soumane Touré) en date du 30 mars 2018 aux dispositions » de la Charte des partis et formations politiques au Burkina. Les articles de la loi invoqués dans l’arrêté (3, 4, 20 et 21) se rapportent à violation, entre autres, des principes liés au caractère laïc de l’Etat, au régionalisme, à l’intolérance et l’incitation aux recours à la violence.

Pour rappel, pendant une conférence de presse tenue le 30 mars 2018, le président du parti Soumane Touré avait fait référence aux chefs coutumiers.

Burkina24

❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page