La plume de Kanadèle ǀ 4 situations vécues que les mariés ne vous diront pas

2034 0

Après l’échange solennel des vœux sous l’ovation des familles et amis, après le fameux “par les pouvoirs qui me sont conférés par la loi, je vous déclare mari et femme” du maire avec un ton des plus jovial possible, après les signatures soigneusement apposées sur le registre par les époux, après les fanfaronnades du cortège nuptial à travers toutes les artères de la ville ou du village, après le fameux “zom koom d’honneur” gracieusement offert par le couple dans un cadre idyllique souvent au prix de toutes leurs économies ou même sous le coût d’un prêt bancaire,… bref après tout ce tralala autour de la cérémonie du mariage, eh bien IL Y A UNE VIE!!! Une vie à laquelle plusieurs ne pensent pas mais sont vite rattrapés dès le lendemain lorsque familles, amis, collègues, connaissances disparaissent un par un et que les deux tourtereaux se retrouvent seuls. C’est alors que les masques tombent et la vie réelle pointe son nez. Plusieurs cas de figure se dessinent alor

Situation numéro 1

C’est le cas de l’homme qui a subi une quelconque pression que ce soit de la famille ou même de sa femme pour le pousser à l’engagement. Après la cérémonie, il adopte un comportement qui semble dire à son épouse « chérie, tu voulais la bague, eh bien ça y est ! On peut passer à autre chose ? ». Il retourne alors à ses affaires, son boulot, sa passion, ou carrément à flâner de femme en femme parce que pour lui le mariage n’était qu’une simple formalité et son épouse, la dernière de ses préoccupations.

Situation numéro 2

C’est la jeune fille qui a tant admiré et aimé ce grand et bel étalon au point de s’engager à vie avec lui espérant avoir toute la sécurité d’un cocon familial dont elle a tant rêvé mais qui découvre après la cérémonie que ce n’est qu’un gros gamin qui se prenait pour un héros. Elle se retrouve désormais à jouer malgré elle le rôle de mère de son mari. Dans certains cas, elle devient même celle qui pourvoit toute seule aux besoins de la famille car monsieur se révèle être un inconscient notoire qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez!

Situation numéro 3

C’est le cas de la femme ayant cru avoir une sécurité financière et qui se rend compte qu’en réalité son beau parleur de mari n’est qu’un vendeur d’illusions. On peut dire dans ce cas que c’est tant mieux pour les deux car ils se sont tout trouvé !!! À malin, malin et demi !

Situation numéro 4

 Il y a celui ou celle qui s’est marié par dépit juste pour suivre le mouvement. « Tous mes amis se marient, il faudrait que je m’y mette aussi ». Cette situation en général concerne en grande majorité les femmes. Le regard de la société pousse beaucoup à se « caser » avec le premier venu et la suite est facile à deviner. Un foyer sous haute tension où le moindre frottement produit de graves étincelles puisque les époux sont constamment sur les nerfs. Le mot amour est complètement étranger dans cette situation.

Situation numéro 5

C’est le couple qui a bien réussi la préparation en amont de la cérémonie. Pour ces deux-là, la cérémonie était juste une porte d’entrée à la vie réelle qu’est le foyer. Ils ont pris le temps de bien se connaître, de s’accepter l’un l’autre, de s’aimer, d’avoir et de planifier des projets en commun et de tout mettre en œuvre pour les réaliser. Ce foyer n’est pas exempt de difficultés mais il arrive à tenir dans le temps et est le plus souvent source de bénédiction pour sa génération. Ce type de couple a bien compris le vrai sens du mariage qui est complètement différent de la plus belle cérémonie qui puisse exister.

Et vous connaissez vous des situations similaires par rapport au mariage? Dites-le nous en commentaire.

Kanadèle ZONGO

Chroniqueuse pour Burkina24

Photo : Samarew


Une plume pas comme les autres, qui ne vous promet le respect d’aucune règle d’écriture littéraire ou journalistique mais qui a pour ambition de réveiller le grand lecteur qui sommeille en vous à travers des thèmes sur la vie de tous les jours, votre vie, celle de la voisine, de l’oncle, bref, vous le découvrirez au fil du temps.

Retrouvez la plume de Kanadèle deux fois par mois  sur www.burkina24.com

There are 1 comments

  1. Le mariage est un perpétuel recommencement. Et comme dira une pensée africaine, le mariage n’est pas une destination, mais un chemin.

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article du même genre