Attaque de Pama : Le message du général Oumarou Sadou

2228 0

L’adjudant Gnoumou Donou, le sergent Tandamba Issa Emmanuel, le caporal Waongo Epiphane, le soldat de 1ère classe Kam Djobanko, les soldats de 2e classe Tindano Jean Marie, Weren Daouda et Haro Diataga. Ils sont sept (07). Ils sont tombés « les armes à la main » suite à l’attaque de la Brigade de gendarmerie de Pama dans la nuit du lundi 27 au mardi 28 août 2018. 

Les sept soldats burkinabè ont été conduits le vendredi 31 août 2018 à leur dernière demeure par leurs familles, amis et frères d’armes. Au cimetière municipal de Gounghin, sous une fine pluie, les disparus ont reçu les honneurs militaires avant d’être inhumés. Bien avant, ils ont été décorés. Entre autres étaient présents, le ministre de la sécurité Clément Sawadogo, le ministre de la défense Jean Claude Bouda, le Chef d’Etat-major général des armées, le général Ouamarou Sadou.

Lire : 7 morts dans l’attaque d’une brigade de gendarmerie à Pama

Celui-ci, en réaction à la multitude d’attaques qui engendrent des victimes s’est exprimé. « C’est inutile pour moi de dire que la douleur est très vive pour la nation, elle est très vive pour les forces armées et elle est encore plus vive pour les parents. Mais je comprends la douleur des parents dont les fils ont payé de leur vie dans le cadre de la défense de notre territoire (…). Mais je voudrais encore demander à la Nation de toujours continuer à supporter son armée (…) », a déclaré le général Ouamarou Sadou.

Vidéo – Attaque de Pama : Le message du général Sadou

Burkina 24

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24

There are 1 comments

  1. yameogo marius parfait |

    vraiment paix aux âmes de notre force de sécurité et que les efforts dont ils ont fournis ne soient vaines

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article du même genre