Situation des internats éducatifs : L’ANAPES s’y intéresse

381 0

L’Association nationale des professionnels de l’éducation spécialisée du Burkina (ANAPES) a tenu une assemblée générale ce samedi 1er décembre 2018 à Ouagadougou. L’objectif est de faire le bilan moral et financier du bureau et aussi réfléchir sur le défi de l’intervention éducative en internat.

Les membres de l’ANAPES se sont réunis ce samedi à Ouagadougou.  L’assemblée générale qui les a rassemblés  a consisté  à faire le bilan moral et financier du bureau et aussi réfléchir sur les défis  que rencontrent les internats. « Les internats éducatifs au Burkina Faso accueillent des enfants qu’on dit en difficulté pour les aider à se reconstruire. Et les internats éducatifs ont beaucoup de problèmes et nous avons jugé utile qu’entre professionnels [de réfléchir à] quelle contribution apporter au ministère de la femme pour qu’il réussisse à réinsérer convenablement ces enfants« , explique Soumaila Sakho, président de l’ANAPES. 

Former

Dans le but de remplir ses missions,  l’association a en viseur l’organisation de journées professionnelles ainsi que des formations. « Il y a un grand besoin de formation et de réflexion dans notre domaine« , avoue le président, qui a révélé qu’une formation d’une dizaine de formateurs a déjà été initiée.

Nombreux sont les participants venus de divers horizons, dont le Groupement des professionnels français, pour prendre part à cette rencontre. Et ce,  « à leurs propres frais » car l’association ne vit que sur les cotisations, a souligné le président Soumaila Sakho.

Il lance du reste un appel au gouvernement, qui fournit déjà des efforts,  mais aussi aux bonnes volontés car  l’Etat à lui seul ne peut faire face aux défis de l’enfance en difficulté. 

À noter que l’ANAPES est une association professionnelle, apolitique, laïque et à but non lucratif. Créée en 2008 , elle a pour but de promouvoir l’éducation spécialisée.

Voulant favoriser la concertation permanente entre les professionnels de l’éducation spécialisée au Burkina Faso, l’ANAPES développe et entretient un esprit de cohésion, d’entraide et de solidarité entre ses membres. Elle renforce aussi les capacités d’intervention des professionnels de l’éducation spécialisée au Burkina Faso et travaille à promouvoir la coopération avec les organisations soeurs et amies. L’ANAPES se penche par ailleurs sur le cas des personnes vivant avec un handicap, des enfants en situation difficile, entre autres.

Dahmata ILBOUDO (stagiaire)
Burkina 24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre