Terrorisme au Burkina : L’opération « Doofu » lancée

Après Otapuanu en mars 2019 à l’Est et au Centre-Est, une opération militaire d’envergure a été lancée par les Forces armées nationales dans les régions du Sahel, du Nord et du Centre-Nord.
 
Elle a été nommée « Opération Doofu », qui signifie « Déraciner » en langue peulh.
 
Cette manœuvre intervient alors que les trois régions sont en proie à de récurrentes attaques terroristes qui ciblent tant les civils que les forces de défense et de sécurité.
 
Burkina24
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

2 commentaires

  1. Bonjour à tous.
    Et mes pensées pour ceux qui souffrent de ce terrorisme aveugle.
    J’ai du mal à comprendre. Je connais assez bien le Burkina (et le Mali et Niger). Comment se fait-il que des convois de motos, voitures, etc, ne soient pas repérables ou repérées ?
    Je n’ai pas souvenir de forêts denses, de caches dans les montagnes, de reliefs énormes et tortueux comme en Afghanistan.
    Je ne comprends pas.
    Et j’ai de la peine pour vous tous.

  2. Souhaits pour le succès total des armes des vaillants FDS et militaires du Faso.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page