Burkina Faso : 37 agents admis à la retraite décorés au ministère de l’administration territoriale

Dans le cadre de la 4ème édition de sa journée de la reconnaissance, le Ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale (MATDC) a organisé une cérémonie de décorations à l’endroit des agents du ministère admis à faire valoir leur droit à la retraite.

La suite après cette publicité

Admis pour être à la retraite, ce sont en tout 37 agents du ministère qui se sont vu honorés par des distinctions honorifiques et des attestations de reconnaissance. Au cours de cette cérémonie, 10 agents ont reçu des médailles d’Honneur des Collectivités Territoriales et 27 agents ont été décorés par des médailles de l’Ordre du Mérite de l’Administration et du Travail.   

Invitant les récipiendaires à tirer profit de leur retraite future, le ministre Siméon Sawadogo les a appelés à rester en contact avec le ministère et ses nouvelles générations d’agents.  « Je vous exhorte donc à rester encore disponibles dans la limite de vos forces pour ces jeunes générations en quête du savoir et de l’expérience ». Il a également salué les anciens retraités de la maison qui, dit-il, « continuent à appuyer le ministère » par leur expérience.

« Si nous sommes appelés, nous répondrons présent »

Pour Issaka Sourwema, représentant des bénéficiaires, c’est un honneur qui leur a été rendu par ces différentes distinctions. Il a fait comprendre que ce départ à la retraite marque pour eux le début d’autres chantiers. Par ailleurs, il a rappelé qu’ils ont été des hommes et des femmes qui ont offert entre 20 et 36 ans de leur vie active au service des contribuables burkinabè.

Issaka Sourwema a également tenu à orienter ses remerciements à l’endroit de leurs devanciers à la retraite, pour les avoir approvisionnés en conseils et en réflexions dans le cadre de leur « nouveau départ ». Pour terminer ses propos, il a assuré de la disponibilité de son groupe pour le ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Cohésion sociale :  « Si nous sommes appelés, nous répondrons présent».

Josué TIENDREBEOGO (stagiaire)

Burkina 24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page