Vente de parcelles au Burkina Faso : Dix présumés faussaires mis aux arrêts par la Police

La police nationale a annoncé, ce mercredi 24 mars 2021, avoir arrêté dix présumés faussaires qui opéraient dans plusieurs arrondissements de Ouagadougou. Ces individus faisaient dans la vente de parcelles non mises en valeur appartenant à des tiers.

La suite après cette publicité

Le commissariat de Police de l’arrondissement de Sig-Noghin a annoncé ce mercredi 24 mars 2021 avoir mis fin au parcours d’un réseau de présumés faussaires spécialisés dans la vente illicite de parcelles dans plusieurs arrondissements de la ville de Ouagadougou.

Ledit réseau opérait notamment dans les arrondissements 3, 8 et 9. Ses membres commençaient d’abord par un repérage des parcelles non mises en valeur. Grâce à l’outil informatique ils arrivaient à établir plusieurs types de faux documents tels que des papiers de parcelles, avant de procéder à leur vente.

Les investigations menées, en collaboration avec la population, ont permis de mettre aux arrêts dix présumés délinquants. Les enquêteurs ont pu saisir, entre leurs mains, près de 600 documents composés, entre autres, de faux extraits de naissance et de cartes d’identité, de cachets contrefaits, de faux timbres, d’attestations et fiches d’attribution de parcelles, de dossiers de mutation de parcelles, d’imprimés de plan cadastral. Deux ordinateurs portables, une photocopieuse et un scanner font également partie du butin saisi. 

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page