Jeux olympiques : Hugues Fabrice Zango décroche la première médaille du Burkina Faso

Historique. 17,47m ! C’est le saut réussi par Hugues Fabrice Zango pour permettre au Burkina Faso de décrocher sa première médaille olympique, le jour de la commémoration de la fête de l’indépendance.

La suite après cette publicité

Il l’avait promis. Il a tenu ses promesses. Le jeune athlète burkinabè rentre avec la médaille de bronze des jeux olympiques de Tokyo 2020.

La date du 5 août 2021 restera gravée dans les mémoires des Burkinabè et des amoureux de l’athlétisme. Ils auront attendu 49 ans après la première participation du pays  (Allemagne 1972) décrocher une médaille.

Contrairement aux éliminatoires pendant lesquels Hugues Fabrice Zango s’est qualifié de justesse, le Burkinabè s’est rattrapé.

Hugues Fabrice Zango, recordman d’Afrique et du recordman mondial du triple saut en salle, 18,07, avait également permis au Burkina Faso de remporter sa première médaille aux championnats du monde d’athlétisme de Doha.

Le Portugais Pedro Pichardio a remporté la médaillé d’or avec une performance de 17, 98m devant le chinois Zhu Yaming (17,57m).

En plus de Hugues Fabrice Zango, six autres athlètes burkinabè Paul Daumont (cyclisme), Angélika Sita Ouédraogo, Adama Ouédraogo (natation), Lucas Diallo (judo), Faysal Sawadogo (taekwondo) et Marthe Koala (athlétisme) ont représenté le Burkina Faso à ces jeux. Il faudra désormais préparer l’édition 2024 qui est prévue à Paris en France.

 

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page