Sécurité au Burkina Faso : La solution du parti politique « SOCL »

La situation nationale caractérisée par l’insécurité a suscité la réaction du “Socle Citoyens pour la libération” (SOCL), parti politique, le mardi 24 août 2021 à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

« Notre pays a besoin d’une libération », a déclaré David Moyenga, président du parti politique SOCL, lors d’une conférence de presse le mardi 24 août 2021. L’intervention du parti SOCL est née suite au constat des conditions sécuritaires que connait le Burkina Faso. Le SOCL dit avoir la solution.

« Notre pays a besoin tout simplement d’une libération. Primo, une libération politique qui consiste tout simplement à substituer tous les anciens acteurs politiques quarantenaires qui monopolisent les institutions et l’Etat. Secundo, une libération du joug des intérêts coloniaux qui pensent sur nos rapports au niveau international et également une libération nationale parce que notre pays aujourd’hui est attaqué, notre pays est envahi », a dit David Moyenga.

Question de parvenir à leurs fins, les membres de ce parti ont fait savoir qu’ils n’étaient ni de la majorité ni de l’opposition. Cependant, ils lancent un appel à l’ensemble de la population qui aspire à un changement de rejoindre le parti SOCL pour bâtir un « projet d’intérêt pour sauver l’honneur » du Burkina Faso.

David Moyenga a fait savoir que le parti SOCL envisage une rupture politique pour une nouvelle citoyenneté politique basée sur un nouveau système de valeur.  

« Constatant le désintérêt de nombreux compatriotes pour la question politique, scandalisés par la mauvaise réputation des acteurs de la scène politique, nous appelons les hommes et femmes de tout âge épris de dignité, de justice et d’honneur, les compatriotes de tous bords désireux d’un Burkina prospère, moderne, appelant de  tous leurs vœux à l’avènement d’un Burkinabè nouveau conscient et responsable… à se mobiliser pour défendre les intérêts et l’honneur de notre chère patrie, à investir toutes les sphères de décisions engageant l’avenir de notre nation, à rejoindre le SOCL pour bâtir ensemble notre projet d’intégrité de dignité pour l’honneur de notre pays », a scandé Stéphane Constantin Somé, Vice-Président chargé de la formation politique du parti.

Sié Frédéric KAMBOU

Burkina24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page