Burkina Faso : Octobre, mois d’hommage à Thomas Sankara

Octobre, mois d’hommage à Thomas Sankara. C’est le 2 octobre, date  de la prononciation du Discours d’Orientation Politique (DOP) que le bureau du mémorial a choisi pour faire le bilan du projet lancé en la mémoire du feu président et ses 12 compagnons assassinés, et de décliner les activités qui jalonneront le mois. 

La suite après cette publicité

Lancée en 2016, l’initiative d’ériger un Mémorial Thomas Sankara connaît beaucoup d’actions menées avec succès, selon le président du comité de pilotage, Pierre Ouédraogo. A ce jour, le plan architectural, produit par un pool de trois cabinets est en cours de finition. La question du foncier du site du mémorial, notamment l’ex-conseil de l’Entente est en cours de résolution.

La statue et les 12  bustes installés sur le site sont devenus un attrait touristique dans la ville depuis sa réception en mai 2020 et fait la fierté du comité. Ils ont attiré en 12 mois malgré le contexte de covid, près de 114 000 visites soit une moyenne de 8 000 visites mensuelles.

La campagne de souscription populaire en 2017 a mobilisé 55 millions de F CFA avec des promesses non encore libérées du privé  de 1,2 milliards et de l’Etat burkinabè d’environ 3 milliards.

Le processus a été suspendu afin de mettre en place un dispositif officiel et intégrer les moyens modernes de levée de fonds. Il devra reprendre bientôt.

Il a été aussi question de la célébration du 15 octobre, date commémorative de l’assassinat de Thomas Sankara et ses compagnons, à cette conférence de presse. Elle est placée sous le thème de « Octobre, mois de justice et d’hommage pour Thomas Sankara et ses compagnons », d’autant plus que s’ouvre le procès Thomas Sankara le 11 octobre à la salle de conférence de Ouaga 2000.

L’ouverture de ce procès a été largement abordée par le bureau du mémorial qui a décliné à l’occasion ses attentes que sont la diffusion et l’enregistrement du procès, la mobilisation de la population.

Entre autres activités, le dépôt de gerbes, des conférences publiques, des projections-débats, un marathon, un cross populaire, une course cycliste et une soirée d’hommage vont jalonner ce mois d’octobre.

L’ambassade de Cuba au Burkina Faso se joint à la commémoration avec deux activités, une journée culturelle cubaine et une conférence internationale sur « La politique étrangère de Thomas Sankara : leçons de la diplomatie culturelle pour aujourd’hui ».

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page