Yagha : Le désamorçage d’un engin explosif à Sebba fait deux morts et quatre blessés

Un engin explosif improvisé a provoqué deux morts et quatre blessés lorsqu’une patrouille du détachement de la gendarmerie de Solhan dans la province du Yagha a tenté de le désamorcer, a appris l’AIB qui cite une source sécuritaire, le mardi 22 février 2022.

La suite après cette publicité

Il ressort qu’une patrouille du détachement de gendarmerie de Solhan, localité située à une quinzaine de kilomètres de Sebba, chef-lieu de la province du Yagha a découvert un engin explosif improvisé dans le cadre de sa mission de sécurisation des populations et de leurs biens.

Dans l’optique de désamorcer cette mine, elle a malheureusement explosé occasionnant ainsi deux morts dont un gendarme et un Volontaire pour la défense de la patrie (VDP) et quatre blessés.

A noter que l’incident s’est passé précisément dans le village de Gongorgouol, situé au Sud et à une dizaine de kilomètres de Solhan.

En rappel, le détachement de gendarmerie a été installé dans cette localité suite à l’attaque perpétrée dans la nuit du 4 au 5 juin 2021 faisant 160 civils assassinés.

Source : Agence d’information du Burkina

Écouter l’article
publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page