Affaire lobbying auprès du MPSR : Saran Sérémé porte plainte

Ceci est une déclaration de Saran Sérémé sur les « actions de lobbying auprès du MPSR pour l’occupation d’une fonction  de député de la transition et de présidente de l’ALT ».

« Étonnement même est étonné » selon le langage courant, On peut faire ça !!!  Incroyable pour certains, inconcevable pour d’autres… Quand j’affirme ne pas connaître jusqu’à présent, n’avoir aucun rapport téléphonique ni visuel avec lesdites autorités du MPSR  (Président ou Officiers militaires), depuis leurs accession au pouvoir.

La suite après cette publicité

Que Dieu les bénisse et les guide davantage à l’action.

« ADAMA!!! DIFFAMATION même est diffamée » pour ma personne qui n’ai participé à aucune des activités initiées, aucune rencontre (ni celle avec les Partis politiques, ni la Prestation de Serment du Président de la transition, ni à l’adoption de la Charte, ni à l’Investiture du Président…).

Je reste effectivement convaincue que la compétence n’a point besoin de se faire des coudes, ni de négocier pour apporter sa contribution à l’édification de son pays. Le cas échéant, basta!!!

Tellement d’affirmations gratuites, fortuites et abusives

Je me suis cette fois ci réservée le DROIT DE PORTER PLAINTE, PORTER L’AFFAIRE AUPRES DES AUTORITÉS JUDICIAIRES  COMPÉTENTES CONTRE CETTE DIFFAMATION GRATUITE.

C’EST QUOI LE PROJET, QUEL EN EST L’OBJET???

ME FAIRE SORTIR DE MA TANIÈRE DE CONFORT OÙ JE ME SUIS RETRANCHÉE DEPUIS DES MOIS, OU JUSTE ESSAYER DE ME SALIR COMME D’HABITUDE.

PFFFFF!!!

Certains ont abondamment et suffisamment surfé sur mon image et mon nom à satiété. Il est plus que temps de chercher un autre filon, si les autorités du pays continuent à laisser cette déviance communicationnelle saper tous les efforts d’édification du pays.

Des gens qui n’ont ni le courage, ni l’étoffe, ni les compétences, ni la vision, ni l’engagement, ni l’éthique, ni le patriotisme, ni rien du tout… mais dont certains, toute honte bue sont toujours prêts à accourir pour usurper des positionnements et se jouer les premiers rôles à côté des Rois du moment….

Mon Faso mérite plus que ça !!!

Je n’ai jamais souhaité répondre aux multiples attaques instrumentalisées contre ma personne, espérant in fine voir la sagesse prendre le dessus.

Hélas, mille fois hélas, force est de reconnaître que certains en ont fait une affaire de survie digestive et un instrument d’expression de leur haine gratuite.

MAUDIAH comme disent les jeunes.

S’il est vrai qu’un Ex député démissionnaire du  Parti PDC est un très proche collaborateur des militaires depuis bien longtemps,  évitons les amalgames, les confusions et les instrumentations qui créent des polémiques inutiles.

Sans tomber dans l’auto encensement ou satisfaction, ma personne ne peut se complaire dans des négociations larmoyantes d’un poste de Présidence de l’ALT.

Mes démissions des hautes fonctions sont si récentes que personne ne peut tronquer l’Histoire avec toutes les formes de contorsions possibles. On a même voulu l’assimiler au changement de régime…

Je soutiens et soutiendrais toute initiative œuvrant à la sauvegarde de l’intérêt supérieur de notre nation qui traverse des moments difficiles.

Je soutiens et soutiendrai toute action de sauvegarde et restauration de la souveraineté nationale, de la sécurité, du développement et du bien-être social des populations au Burkina Faso….

Certains politiciens véreux aux ambitions en pointillées ou évaporées depuis les récents événements, certains politiciens séniles aux ambitions démesurées et dépassées, porte – malheurs de leur état, adorent malheureusement se vautrer dans l’instrumentalisation pour atteindre leurs objectifs abjectes et opportunistes.

Ils ont ainsi failli, à des étapes différents, faire sombrer le Faso et ne tirent point de leçons, ne se revisitent point, ne récurent point leurs marmites…Seigneur!!! Des inconséquents qui restent inconscients.

De vicieux manipulateurs devant l’Eternel, des intrigantes et opportunistes notoires ont vite fait de changer le visage de la politique au Faso parce qu’ils ne rêvent que de continuer leurs basses besognes sans coups férir, en instrumentalisant toujours nos enfants…

Si la liberté de conscience est certes garantie par nos fondamentaux, nous nous souviendrons que la Démocratie est aux antipodes de l’Etat anarchique.

Cette liberté de conscience et d’expression ne peuvent aucunement bafouée les valeurs cardinales qui sous-tendent notre société, aucunement être au-dessus des lois et normes qui régissent notre Etat de Droit burkinabè.

J’ai réellement espérer que les temps d’exception viennent pour une période transitoire, limitée dans le temps bien évidemment, mettre de l’ordre dans tout cette cacophonie due à une mauvaise gouvernance et une mauvaise lecture de la liberté de conscience consacrée dans nos fondamentaux, avant de nous relancer vers une démocratie a la burkinabè.

Hummmm… j’ai toujours foi à un sursaut.

Le manque de rigueur, d’autorité, de sanctions, de respect de nos textes de lois, de discipline…. la culture du laxisme, de l’anarchie, des bêtisiers humains…ne peuvent que nous limiter et engendrer un échec programmé, voire le chaos (que Dieu nous en garde) malgré notre quête légitime d’ediffier une nation stable, unie et prospère.

Merci à toutes et à tous pour le soutien.

Que Dieu bénisse et veille davantage sur le Burkina Faso.

Saran Sérémé

Écouter l’article
publicite


publicite

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page