Ouaga : Des natifs du mois d’avril font parler leur cœur à la MACO

Un collectif de personnes nées dans le mois d’avril ont conjointement célébré leur jour de naissance en faisant parler leur cœur au sein de la Maison d’Arrêt et de Correction de Ouagadougou (MACO), ce dimanche 1er mai 2022. Ce geste est composé de vivres notamment du riz, du haricot, des pâtes, des bidons d’huile et du savon.  

La suite après cette publicité

Le collectif des natifs d’avril est un regroupement de personnes toutes nées dans le mois d’avril. Pour célébrer ensemble et utile leur jour de naissance, ce collectif a décidé de tendre la main aux détenus de la  Maison d’Arrêt  et de Correction de Ouagadougou (MACO) à travers un don de vivres.

Une remise composée de sacs de riz, de sacs de haricots, des bidons d’huile, des cartons de savons d’une valeur dont le groupe a voulu taire, de par l’objectif recherché à travers l’initiative car, a dit leur représentant Boureima Dembélé, « pour la valeur, on estime que l’essentiel est que ce que nous avons donné serve à quelque chose. Ne serait-ce qu’un repas journalier des pensionnaires de la MACO, nous, c’est déjà notre satisfaction ».

Boureima Dembélé

Selon lui, ce geste répond à un appel de solidarité fait aux différents regroupements des natifs d’un même mois à faire ce genre de dons.

« L’idée est partie de l’appel de Alino et c’est comme ça nous l’avons fait l’année passée et poursuivons avec cette année. Nous leur donnons ces vivres pour que cela leur soit utile. C’est en même temps un message que nous leur lançons parce que nous sommes dehors, et eux à l’intérieur.

Et nous estimons qu’ils font toujours partie de la société. C’est en même temps un message pour leur dire qu’ils font partie de la société et nous leur donnons ces vivres tout en continuant de prier en attendant qu’ils puissent regagner leurs domiciles », a-t-il ajouté.

Pour joindre l’utile à l’agréable, le collectif a terminé cette célébration autour d’un gâteau d’anniversaire. Les natifs du mois d’avril sont près de 500 membres répartis dans 2 groupes WhatsApp de 250 membres par groupe.

Ce don précède leurs dons aux déplacés internes de Pazani, à un orphelinat à la patte d’oie l’an passé, mais aussi à un don aux Volontaires adjoints de la sécurité (VADS) avant celui de la MACO.

Abdoul Gani BARRY 

Burkina 24 

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page