Promotion culturelle au Burkina : Les dés de la deuxième édition du FESPACI lancés

La deuxième édition du Festival du Patrimoine Culturel à Imouka (FESPACI) se tiendra les 27, 28 et 29 mai 2022 dans la commune de Toeghin, dans la région du plateau-central. Les couleurs de ce cadre de promotion culturelle, dans le Kourwéogo ont été annoncées, ce jeudi 5 mai 2022 à Ouagadougou. 

La suite après cette publicité

Le Festival du Patrimoine Culturel à Imouka (FESPACI) est un cadre qui se veut une aubaine de concertation, de sensibilisation, du renforcement du vivre ensemble des fils et filles de la localité à travers diverses activités tant culturelles,  récréatives, qu’en formations. Après la première édition, les détails de celle de la deuxième ont été déroulés ce jeudi 5 mai 2022.

A ce titre, la saison 2 se tiendra les 27, 28 et 29 mai 2022 sur la place publique à Imouka dans la commune de Toeghin, à environ 65km de Ouagadougou, avec pour objectif principal, selon les organisateurs, de faire découvrir la diversité culturelle de la localité dans toute sa  splendeur.

Au programme, des sensibilisations, des visites et découvertes du site Culturel, des matchs de football féminin et masculin, une rue marchande des prestations d’artistes bien connus de la scène musicale, et cela, durant ces 72h, selon le président du comité d’organisation, Souleymane Drabo.

« Le lieu choisi possède un potentiel important. Il est en totale adéquation avec l’implantation de toute la logistique qu’exige un festival musical. Le cadre fonctionnel et chaleureux permet d’accueillir les artistes publics dans un confort fort apprécié par ceux-ci. Au vu du succès remporté lors de la première édition, nous souhaitons proposer des prestations variées et artisanales afin que les festivaliers puissent profiter des produits de qualité », a expliqué le président du comité d’organisation.

Il faut dire qu’en cette année, les organisateurs entendent joindre l’utile à l’agréable en érigeant un bâtiment culturel d’une valeur de près de 300 millions de F CFA  dans la localité de Imouka. Une manière pour eux de contribuer à préserver, à restaurer, à sauvegarder et à promouvoir les œuvres culturelles de la zone, à écouter le promoteur du FESPACI, Yacouba Ouédraogo.

« Sa pouvait être un débat qui va durer des heures. Mais je dirais tout simplement que nous ne réalisons pas ce bâtiment parce que tout simplement la commune en a besoin, mais nous voulons faire de cette œuvre un projet qui va nous accompagner dans le développement socioéconomique de cette localité.

Nous n’allons pas attendre des évènements pour venir utiliser cette salle. Nous avons des projets propres à nous, qui vont faire que nous utilisons régulièrement cette salle. Le projet sera mis en œuvre sur une durée de 26 mois et va créer 25 emplois directs et 45 indirects », a tenu à rassurer le promoteur quant à la nécessité d’un tel projet.

Yacouba Ouédraogo promoteur du FESPACI

Le rendez-vous est donc pris pour 72h de festivités, de partages et de promotion du vivre ensemble dans quelques jours à Imouka.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page