Sécurité au Burkina : Les localités de Djibo, Kelbo, Yirgou, Titao, Tin-Akoff, Sollé, etc. ravitaillées en vivres par l’armée

publicite

Le soutien des Forces Armées Nationales à l’action humanitaire s’est plus que jamais renforcé au cours du mois écoulé, renseigne l’Armée dans son bilan mensuel des opérations de sécurisation du territoire du 15 avril au 15 mai 2022. 

La suite après cette publicité

Ces actions ont pour bénéficiaires les populations civiles, les Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP), les autorités locales, ainsi que les personnels de l’administration et des sociétés publiques.

« La période du 15 avril au 15 mai 2022 a surtout été marquée par plusieurs ravitaillements par voie terrestre ou aérienne au profit de populations de plusieurs localités », apprend-on.

Les localités de KELBO, YIRGOU, TANKOUALOU et MADJOARI ont été ravitaillées par voie aérienne à hauteur de près de 15 tonnes de vivres. D’autres localités telles que MANSILA, TINAKOFF, SOLLE ou TOKABANGOU ont reçu des ravitaillements plus importants par la route.

« Les travaux de bitumage de la Route Nationale 4 (Gounghin-Fada) ont débuté effectivement »

Les 11 et 12 mai 2022, plus de 80 camions de denrées affrétés par des commerçants ont été escortés par les unités militaires pour permettre le ravitaillement de la ville de DJIBO, comme l’avait écrit Burkina24.

Le même type de convoi, informent les FDS, avec plus de 100 camions, une soixantaine de tricycles et des cars de transport, a également été escorté au profit de la ville de TITAO. Dans ce même convoi, figuraient plusieurs personnes déplacées internes qui ont pu rejoindre leur village d’origine grâce à l’aide des unités militaires.

Plusieurs commerçants de la zone de PAMA ont également bénéficié, à plusieurs reprises, d’une escorte assurée par les unités militaires. Ils ont ainsi pu ravitailler les populations des villes de PAMA et de KOMPIENGA.

Les unités militaires assurent la sécurisation des travaux de bitumage de la Route Nationale 4 (Gounghin-Fada) qui ont débuté effectivement. Ces activités visent à soutenir les populations et à aider à la reprise des activités dans les zones durement touchées par le terrorisme. Les ravitaillements en vivres se font en coordination avec le ministère en charge de l’action humanitaire, toujours selon les informations des Forces armées nationales.

BULLETIN MENSUEL 15 avril-15 mai

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page