Assemblée sectorielle des Établissements Publics de l’État : Le Col. Maj. Omer Bationo félicite les acteurs

La session ordinaire de l’assemblée sectorielle des Etablissements Publics de l’Etat s’est tenue ce mardi 28 juin 2022, sous la tutelle du ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité. Les échanges de cette session se sont articulés autour du thème « l’enjeu de la performance des EPE à la crise sécuritaire et humanitaire : défis et perspectives ».  

La suite après cette publicité

Pour perpétuer la tradition de la bonne gouvernance des Etablissements Publics de l’Etat (EPE) amorcée depuis depuis l’année 2021, le Ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité a tenu le pari de l’organisation de sa 2e assemblée sectorielle des EPE sous sa tutelle.

« Cette assemblée est donc un tremplin pour réfléchir sur le fonctionnement de nos EPE afin de dégager des pistes de solutions et de formuler des suggestions aux problèmes ne relevant pas de nos compétences. Elle offre également un créneau sur les perspectives dans l’amélioration de la performance des EPE », formule le Colonel-Major Omer Bationo, ministre en charge de la Sécurité.

Placée sous le thème « l’enjeu de la performance des EPE à la crise sécuritaire et humanitaire : défis et perspectives », il soutient que la thématique sied avec la période assez cruciale que traverse le Burkina Faso.

« La thématique répond non seulement à une exigence règlementaire mais traduit notre bataille à faire de la culture du résultat un indicateur de la performance de nos EPE, dans un contexte particulièrement difficile pour notre pays », renchérit-il.

A ce jour, il faut le dire, le Ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité assure la tutelle technique et administrative de six EPE, dont quatre bien opérationnels, à savoir, « l’Office Nationale d’Identification (ONI), l’Office National de Sécurisation des Sites Miniers (ONASSIM), l’Institut Supérieur des Études et de la Protection Civile (ISEPC) et l’Agence nationale de Développement des Collectivités Territoriales (ADCT) », cite Sié Tiéfi Dabiré, contrôleur général de police, par ailleurs, directeur général de l’ONI.

Pour terminer, le Colonel-Major Omer Bationo a rappelé que c’est en prélude à l’assemblée générale des EPE de tout le Burkina, que se tiennent ces assemblées sectorielles dans tous les ministères pour permettre de préparer tous les EPE pour l’assemblée générale. Par ailleurs, il a félicité les acteurs internes pour le travail abattu pour la réussite de cet évènement.

Sié Frédéric KAMBOU

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page