Main-d’œuvre de qualité en construction : Des étudiants burkinabè reçoivent leurs diplômes de l’EAMAU

Plus dune centaine d’étudiants burkinabè de l’Ecole Africaine des Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme (EAMAU) de Lomé ont reçu leurs diplômes de fin de formation, ce mardi 26 juillet 2022, à Ouagadougou. Cette remise est le couronnement de plusieurs années de formation en Master et licence dans les filières de l’architecture de l’Urbanisme et de la gestion Urbaine de ces jeunes diplômés.

La suite après cette publicité

Basée dans la capitale togolaise, l’Ecole Africaine des Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme (EAMAU), s’est donnée pour objectif de mettre à la disposition de l’Afrique une main-d’œuvre « compétente » dans le domaine de la construction.

C’est à ce titre que cette institution a couronné, ce mardi 26 juillet 202, une centaine d’étudiants burkinabè en fin de formation. Pour le Directeur général de l’école, Dr Moussa Dembélé cette remise est une façon pour l’EAMAU de donner une certaine confiance aux étudiants.

Dr Moussa Dembélé, Directeur général de l’EAMAU en pagne tissé Danfani, accompagné du Professeur Frédérick Ouattara , Ministre en charge de l’enseignement supérieur

« Nous voulons leur dire qu’à partir de maintenant, ils sont des forces vives et le pays a une grande attente vis-à-vis d’eux. Qu’ils se sentent au centre des activités dans la vie professionnelle. Je vous appelle aussi à faire un clin d’œil aux services publics pour qu’eux aussi puissent se doter d’infrastructures de qualité », a-t-il indiqué, avant de saluer la particularité des étudiants du Faso ayant pris part à ces 5 années de formation.

Message bien reçu pour Maxime Sawadogo, l’un des récipiendaires de la soirée. A l’écouter, c’est un honneur pour eux de recevoir ces diplômes au regard du chemin plein de stress, de compétition, de larme et de joie qu’ils ont parcouru. « Nous avons été focus. Cette graine que vous avez semée en nous germera et ses fruits seront au service de l’Afrique entière », a-t-il promis.

Par ailleurs, le représentant n’a pas manqué de soumettre des doléances aux autorités afin d’améliorer, selon lui, les conditions des promotions à venir. « 2012 à 2022, cela dénote à quelque part quelques manquements. Les moyens doivent êtres mis pour améliorer cela », a-t-il appelé.

Cette cérémonie a été placée sous la présidence du ministre en charge de l’Enseignement Supérieur, Pr Frédéric OUATTARA, qui a également appelé les jeunes à faire bon usage de leurs « nouveaux bébés ».

EAMAU c’est bientôt un demi siècle d’existence et compte 14 pays membres d’Afrique. Dès sa création, elle s’est fixée pour mission de former la jeunesse Africaine dans le domaine de l’architecture selon ses responsables.

Abdoul Gani BARRY

Burkina 24

Écouter l’article
publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page