Corruption au Burkina Faso : La Police Municipale en tête de liste avec 51,3% (REN-LAC)

Le Réseau National de Lutte Anti-Corruption (REN-LAC) a présenté son rapport annuel sur l’état de la corruption au Burkina Faso ce mardi 6 décembre 2022 à Ouagadougou.

La suite après cette publicité

Ce rapport place la Police municipale en première place en tant que service public le plus corrompu suivi de la Douane, de la Police Nationale, de l’enseignement post primaire, de la direction générale des transports terrestres et maritimes (DGTTM), de la santé et de la Gendarmerie, entre autres.

L’enquête a pris en compte 3000 personnes, et selon le REN-LAC, 85,3 % des personnes enquêtées estiment que la corruption est fréquente, voire très fréquente.

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page