Région de l’Est : Bientôt une salle polyvalente de 1.000 places à Fada N’Gourma

publicite

Le samedi 10 juin 2023, Le Ministre de l’économie, des finances et de la prospective, Dr Aboubakar Nacanabo, a procédé à la pose de la première pierre pour la construction d’une salle polyvalente de mille (1 000) places dans la ville de Fada N’Gourma. Accompagné des ministres en charge des infrastructures et du désenclavement, de celui en charge des transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière, et celui chargé de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Dr Nacanabo a également visité les travaux en cours de réalisations par le Projet d’Urgence de Développement Territorial et de Résilience (PUDTR) pour en connaître leurs niveaux d’évolution. 

La suite après cette publicité

La pose de la première pierre pour la construction de la salle polyvalente de Fada N’Gourma a eu lieu ce samedi 10 juin 2023 au secteur n°11 de la ville par le Ministre de l’économie, des finances et de la prospective, Dr Aboubakar Nacanabo.

La capacité d’accueil de la salle, des dires du DG de l’ACOMOD, Diodoma Gaston KABORE, est de mille (1 000) places, soit huit cent (800) places pour la grande salle polyvalente auditorium en rez-de-chaussée (RDC) surplombé en R+1 par une mezzanine de deux cent (200) places. La salle est bâtie sur une superficie de  2,9 hectares. Son coût de réalisation est de deux milliards sept cent millions (2 700 000 000) sur financement de la Banque Mondiale et du Gouvernement Burkinabè à travers le Projet d’Urgence de Développement Territorial et de Résilience (PUDTR).

Le projet sera réalisé par l’Agence de Conseil et de Maîtrise d’Ouvrage Déléguée en Bâtiment et Aménagement Urbain du Burkina (ACOMOD). Selon le DG de l’ACOMOD, Diodoma Gaston KABORE, le projet sera mis à disposition dans dix-huit (18) mois avec toutes les garanties nécessaires. 

La preuve que la Région de l’Est n’est pas oubliée…

La région de l’est est l’une des plus éprouvées par la crise sécuritaire que connaît le Burkina Faso depuis 2015, et les populations hôtes et les personnes déplacées internes vivent cette situation difficilement. Et ces personnes n’ont pas manqué de le faire savoir au Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim Traoré, le 26 mai 2023 quand il rencontrait les étudiants de Fada N’Gourma puis les forces vives de la région de l’Est. En réponse à ces sollicitudes des populations de l’Est, le Chef de l’Etat, disait : « Nous n’oublions pas cette Région ».

Dr Aboubacar Nacanabo, pour confirmer les propos du Chef de l’Etat, justifie d’ailleurs sa présence et celle de ses trois (03) autres collègues ministres présents à Fada N’Gourma, ce 09 juin 2023, en ces termes : « Et la région n’est effectivement pas oubliée ! Soucieux d’apporter un traitement diligent à l’ensemble des préoccupations à travers une approche holistique, l’Etat burkinabè, avec l’appui de la Banque mondiale, a formulé le Projet d’urgence de développement territorial et de résilience (PUDTR), qui s’exécute depuis mars 2021 prioritairement dans les régions de l’Est et de la Boucle du Mouhoun ».

La ville de Fada N’Gourma est ainsi l’une des principales bénéficiaires du Projet d’Urgence de Développement Territorial et de Résilience (PUDTR). De ce fait, elle bénéficie de la part du projet de plusieurs autres réalisations.

Un satisfecit général…  

Et l’on peut citer, selon le DG de l’AGETIB, Mathieu Lompo : la construction d’environ quarante-trois (43 km) kilomètres de canaux de drainage des eaux pluviales qui comprend la réalisation de cinq (05 km) kilomètres de canaux primaires et de trente-huit (38 km) kilomètres de canaux secondaires et tertiaires, l’aménagement de quarante (40 km) kilomètres de voiries dont vingt-deux (22km) kilomètres revêtus en pavés et en béton bitumineux et la réalisation d’ouvrages de franchissement de quarante (40) mètres reliant les secteurs 9 et 11. Le projet intervient dans la ville de Fada N’Gourma également dans les secteurs de la santé, de l’éducation, eau potable et assainissement et des Activités Génératrices de Revenus (AGR).

La délégation Gouvernementale, et les autorités administratives de la Région de l’Est, ont visité les différents sites de réalisations du projet et ont procédé à des remises de dons de moulins, de chèques et de vivres au profit d’associations et de Personnes Déplacées Internes de Fada N’Gourma.

Dans l’ensemble c’est un satisfecit général qui se dégage au vu de l’état d’avancement des travaux, car si certaines entreprises ont fini, d’autres en sont à peu près 90 % du taux d’exécution et pour ces dernières, elles promettent tout finir au plus tard en mi-juillet, selon le DG de l’AGETIB, Mathieu Lompo.

Amadou SOW

Correspondant de Burkina 24 à Fada N’Gourma

❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page