Ménopause précoce ou Dysfonction ovarienne prématurée : « Il y a des cas où la grossesse est possible » (Dr. François Xavier Kaboré)

publicite

La ménopause survient lorsque les ovaires cessent de produire des ovules. Ce qui entraîne une diminution des niveaux d’œstrogènes, qui est l’hormone responsable de la régulation du cycle reproductif. Ce qui touche la plupart des femmes entre 45 et 55 ans avec 51 ans comme l’âge moyen. Cependant, cela peut apparaitre chez certaines femmes très tôt, d’où l’appellation ménopause précoce ou dysfonction ovarienne prématurée. Le Dr. François Xavier Kaboré, gynécologue obstétricien au CHU Yalgado Ouédraogo, explique. Lisez

La suite après cette publicité

« Il y a plus de 2 mois que je ne vois plus mes règles mais ce n’est pas une grossesse », c’est cette phrase qui revient couramment dans beaucoup de groupe de femme. Tiquée par beaucoup de témoignage, nous sommes rentrées en contact avec 4 femmes et pour chacune de ces femmes cette absence de règles diffère.

 Aline Ouedraogo 42 ans, a confié que depuis plus de 2 mois, elle ne voit pas ses règles. « J’ai fait les tests mais ce n’est pas une grossesse. Je ne suis pas non plus sur contraception », dit-elle.  Latifa Sanou âgée de la trentaine nous confie qu’elle est sous méthode contraceptif( implant de 3ans), donc qu’elle ne voyait plus ses règles.

« J’étais sous implant depuis 3ans. J’ai retiré mais je ne vois toujours pas mes règles. On m’a prescrit des pilules à l’hôpital mais quand je prends ça me fatigue et les règles ne sont toujours pas là », affirme t-elle.

Maii Sandwidi affirme qu’elle  ne voit pas ses règles, depuis presque 1 an. « Ce qui m’effraie je veux faire mon deuxième enfant mais avec cette absence de règle je me demande si c’est possible, c’est pourquoi j’ai écrit dans le groupe si y a des personnes qui peuvent m’aider avec la méthode de grand-mère pour me soulager. Cette situation me stress trop, je n’ai que 39 ans», dit-elle.

Au fur à mesure qu’on échangeait avec ces femmes, chacune nous posait la question si nous sommes dans la même situation ou si on avait quelqu’un à leur recommander pour un soin qui pourra leur redonner le sourire.

Awa Bado agée de 40 ans  nous confie qu’elle venait juste de se mariage, il y a 6mois. A sa grande surprise, Ses règles ne viennent pas depuis 4 mois.

«  Le premier mois, j’étais toute joyeuse je pensais que j’étais enceinte mais mon test de grossesse était négatif. Le mois suivant, c’était pareil. Au début je me disais que c’est psychologique car j’ai un fort envie de me retrouver enceinte, c’est cette impatience qui provoque cela.2, 3 jusqu’à 4 mois ça devient inquiétant. D’autre dise d’utiliser l’infusion de persil mais suis inquiète, j’ai peur que ça soit la ménopause », dit-elle.

Quelles sont les causes de ce phénomène ?

A écouter toutes ces femmes d’âges différents, doit-on s’inquiéter si les règles ne viennent plus ?

Est-ce la ménopause précoce ?

La ménopause précoce est généralement définie comme un arrêt de la fertilité, un dysfonctionnement hormonal, une disparition des règles. Elle touche 1 % des femmes de moins de 40 ans.

Selon le Docteur François Xavier Kaboré, gynécologue obstétricien, il y a un consensus qui dit de ne plus parler de ménopause précoce mais de dysfonction ovarienne prématurée (D.O.P) car cette définition laisse une chance à la femme parce qu’il y a des cas où la grossesse est possible.

Il affirme que la  D.O.P sera définie lorsque la femme va faire 4 mois successifs sans voir ses règles. « Quand vous allez faire un dosage chez la femme, il y a une hormone que l’épiphyse secrète pour stimuler les ovaires, qu’on appelle la FSH lorsque sur deux dosages espacés de quelques semaines, vous avez un taux anormalement élevé supérieur à 40 UI/I, on dira que la femme présente une D.O.P », explique-t-il.

L’adoption du terme de dysfonction ovarienne prématurée laisse une chance à la femme car pour le docteur, il y a des cas où la grossesse est possible avec un traitement d’accompagnement.

Dr Kaboré affirme qu’il y a plusieurs étiologies qui peuvent concourir à une D.O.P. Ces étiologies sont classées en trois catégories. «Premier cas,  soit la petite fille est née dès la vie intra-utérine avec un stock de follicules très réduits à sa naissance et la maladie la plus fréquente est le syndrome de Turner. Le deuxième cas, elle voyait correctement ses règles et il y a un blocage de la maturation folliculaire avant les 40 ans. 

La troisième hypothèse, elle est née avec un stock folliculaire comme toutes les femmes, tout évoluait bien et un processus est venu pour accélérer la disparition des follicules qui restent et va entrainer l’épuisement du stock folliculaire », dit-il.

François Xavier ajoute qu’il y a plusieurs gènes qui peuvent rentrer en compte en cas de dysfonction ovarienne prématurée.

« Il y a des familles ou la ménopause survient presque aux mêmes dates (la maman, les enfants) et ça survient avant l’âge requis. A côté de ça, le syndrome de Turner, une anomalie chromosomique où au lieu que ça soit 46xx, elle nait avec un 45x ou il n’y a pas un autre chromosome pour coupler. On appelle ça une monosomie (…) Elle va atteindre l’âge de 17 ans, elle sera de petite taille, elle n’a pas de seins, elle n’a pas de règle ». 

En plus des causes génétiques, la D.O.P peut être causée par certaines maladies comme les oreillons et le cytomégalovirus qui peuvent détruire les ovaires. Cela peut être causé par une chimiothérapie très agressive ou une radiothérapie lors du traitement du cancer. Le tabagisme peut affecter les niveaux d’œstrogènes et peut contribuer à une ménopause précoce.

Dr. Kaboré précise qu’à toutes ces causes, il y a la dysfonction prématurée idiopathique qui est la plus fréquente où on n’arrive pas à expliquer la cause de survenue de la dysfonction ovarienne avant 40 ans.

Les symptômes de la ménopause précoce

François Xavier ajoute qu’il y a plusieurs gènes qui peuvent rentrer en compte en cas de dysfonction ovarienne prématurée.

« Il y a des familles ou la ménopause survient presque aux mêmes dates (la maman, les enfants) et ça survient avant l’âge requis. A côté de ça, le syndrome de Turner, une anomalie chromosomique où au lieu que ça soit 46xx, elle nait avec un 45x ou il n’y a pas un autre chromosome pour coupler. On appelle ça une monosomie (…) Elle va atteindre l’âge de 17 ans, elle sera de petite taille, elle n’a pas de seins, elle n’a pas de règle ». 

En plus des causes génétiques, la D.O.P peut être causée par certaines maladies comme les oreillons et le cytomégalovirus qui peuvent détruire les ovaires. Cela peut être causé par une chimiothérapie très agressive ou une radiothérapie lors du traitement du cancer. Le tabagisme peut affecter les niveaux d’œstrogènes et peut contribuer à une ménopause précoce.

Dr. Kaboré précise qu’à toutes ces causes, il y a la dysfonction prématurée idiopathique qui est la plus fréquente où on n’arrive pas à expliquer la cause de survenue de la dysfonction ovarienne avant 40 ans.

Les signes de dysfonction ovarienne prématurée se présentent souvent par les bouffées de chaleur, ou par les douleurs lors des rapports sexuels dues à la sècheresse vaginale, à de l’insomnie et la fatigue. Le gynécologue obstétricien ajoute que le problème de D.O.P est le risque à long terme car la femme est obligée de faire face à un manque pendant un temps donné.

« Les hormones féminines telles que les estrogènes nourrissent les os chez les femmes et jouent un rôle importants dans le système cardio-vasculaire. Si la D.O.P survient, elle va entrainer des troubles appelés l’ostéoporose, une destruction de la masse osseuse. Il y a également ce qu’on appelle les troubles cardio-vasculaires », confie-t-il.

Saly OUATTARA 

Burkina 24 

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page