Musique : A travers son album « Silmandé », Blandine Yaméogo valorise la culture burkinabè

publicite

L’Artiste musicienne burkinabè, Blandine Yaméogo, a tenu le 30 novembre 2023 une conférence de presse à l’espace Gambidi, à Ouagadougou pour présenter son nouvel album, intitulé « Silmandé ». L’album est composé de 06 titres que sont « Silmandé », « Faso », « Kongo », « Fourou », « Djourouni » et « Tama ».

La suite après cette publicité

L’album Silmandé de Blandine Yaméogo aborde un large éventail de thèmes, de la paix à l’immigration, en passant par le pardon. Dans son titre « Silmandé », elle parle de différents problèmes que traversent les Burkinabè. Elle lance de ce fait un appel aux différents chefs traditionnels afin qu’ils puissent intercéder en faveur des peuples pour leur libération.

Artiste musicienne burkinabè, Blandine Yaméogo en train d’esquisser des pas de danse

Aussi aborde-t-elle dans son album, la question de l’unité. Pour elle, il n’y aura pas de développement sans pardon et sans unité. « Dans mon titre ‘Faso’, je parle à nous, Burkinabè. Tant qu’on ne se pardonne pas, tant qu’on ne se donne pas main dans la main, ce sera compliqué. Si l’Afrique ne s’unit pas et que nous restons séparés, ce ne sera jamais facile pour nous », a-t-elle expliqué.

Blandine Yaméogo dit la ‘’Reine du Warba’’, à travers son album, nous plonge pour la plupart de ses titres dans un univers mandingue. Elle nous fait découvrir la beauté et la richesse de cette tradition musicale qui l’a bercée tout au long de son enfance. « J’ai vécu 50 ans presque dans une troupe où j’ai dansé sur ces sons. J’ai voulu valoriser ce qui est notre identité qui dit qui nous sommes, d’où nous venons », a-t-elle confié.

Néanmoins, elle rassure que le nom ‘’Reine du Warba’’ n’a pas été donné pour rien. « Il y a des chansons qui vont venir en mooré, mais j’ai commencé d’abord par Bobo parce que j’y ai grandi, j’ai dormi sous les balafons, j’ai grandi avec cette musique. Voilà pourquoi tout est en dioula, mais le mooré arrive », a-t-elle déclaré.

Blandine Yaméogo est née en 1960 dans la cité du Cavalier rouge (Koudougou). Passionnée des arts, elle intègre la troupe de la maison des jeunes et de la culture de Ouagadougou en 1977. Aujourd’hui elle est artiste musicienne, artiste comédienne, danseuse professionnelle. Pour son influence dans le domaine des arts et de la culture, elle a été décorée Chevalier de l’Ordre du mérite musique danse, cinéma.

Wendnekôta Gédéon Sango & Abdel Barro (stagiaires)

Burkina 24

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page