3e Congrès du Service de Santé des Armées du Burkina Faso : La problématique de prise en charge du combattant blessé au cœur des discussions

publicite

Le 3e Congrès du Service de Santé des Armées du Burkina Faso se tient les 07 et 08 décembre 2023 à Ouagadougou sous le thème « Défis sécuritaires et santé ». La cérémonie d’ouverture a eu lieu le jeudi 07 décembre 2023.  

La suite après cette publicité

Dans une période de défis sécuritaires, le troisième congrès du service de santé des forces armées nationales pose la problématique de prise en charge sanitaire, psycho traumatique du combattant. Prévues se tenir chaque deux ans, ces journées scientifiques des services de santé des armées avaient connu une pause à cause du Covid-19. Cette 3e édition sera donc mise à profit.

Le Médecin-colonel Moustapha Sérémé, directeur central du service de santé militaire.

« C’est un congrès scientifique qui va permettre à l’ensemble des médecins militaires et médecins des corps de réfléchir sur les problématiques qu’ils vivent tous les jours sur le terrain notamment la prise en charge des blessées en opération. Notre but c’est qu’à travers ce congrès nous puissions vraiment ressortir les différents problèmes que nous vivons, trouver des solutions pour améliorer la prise en charge de ces blésés en opération. 

Nous parlerons également des traumatismes psychologiques qui résultent des attaques terroristes et nous allons voir ce qu’il faut faire avec ces gens qui ont ces traumatismes psychologiques. Le troisième volet, c’est l’appui aux populations, mais c’est également de voir, ceux qui ont eu des handicaps notamment ceux qui ont perdu un membre, comment faire pour les réadapter de telle sorte qu’ils soient actifs dans la société », a indiqué le Médecin-colonel Moustapha Sérémé, directeur central du service de santé militaire. 

Le Général de Brigade, Kassoum Coulibaly, ministre de la défense et des anciens combattants

Pour le Ministre de la Défense, le Général de Brigade, Kassoum Coulibaly, cette rencontre offre l’opportunité aux acteurs de santé militaire de proposer des voies et moyens permettant d’aboutir à de meilleures solutions en matière de santé.

« Des réflexions et des recommandations seront faites pour qu’on puissent améliorer surtout assurer une meilleure prise en charge dans les conditions optimums les blessés, pour porter secours à tous ceux qui sont blessés, pour ceux qui ne le sont pas, à même de prolonger leur capacité à résister sur le terrain quelles que soient les conditions de l’environnement », a-t-il laissé entendre.

Le menu de ces journées scientifiques est consistant avec une dizaine de conférences avec 70 communications orales, 13 communications affichées, prévues. L’édition connait la participation des délégations du Mali, du Niger et du Togo.

Akim KY

Burkina 24 

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page