Système d’information et de gestion (SIG) : « Il faut que les systèmes financiers décentralisés puissent s’engager pleinement à la réussite du projet » (Perpetue Coulibaly)

publicite

Le vendredi 9 février 2024, le Projet d’Appui à l’Inclusion Financière et l’Accès au Financement des Petites et Moyennes Entreprises (PAIF-PME) a été présenté aux acteurs des Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) le Système d’information et de gestion (SIG) qui permettra de mieux redynamiser ce secteur.  

La suite après cette publicité

Redynamiser le secteur des Systèmes Financiers Décentralisés (SFD) à travers une plateforme dénommée Système d’information et de gestion (SIG) mutualisé, tel est l’objectif recherché par le Projet d’Appui à l’Inclusion Financière et l’Accès au Financement des Petites et Moyennes Entreprises (PAIF-PME).

« Le SIG mutualisé est une plateforme de gestion qui a plusieurs pans. Il y a d’abord l’aspect purement métier. Cela veut dire qu’il doit moderniser les institutions de microfinances qu’on peut appeler les structures financières décentralisées. Et également il doit contenir un ensemble de solutions logiciels pour qu’il puisse gérer la partie support c’est-à-dire la gestion financière de telle sorte qu’on ait un système intégré », a dit Dr Lacina Paré, directeur général de la société Télé informatique et chargé de  conduire la mission sur le diagnostic et la mise en place d’un SIG mutualisé.

Ainsi il s’est agi pour les prometteurs du projet au cours de cet atelier de faire une présentation du projet SIG mutualisé au profit des SFD et sur les conditions d’adhésions. Pour la directrice exécutive et représentant de le président du conseil d’administration, Perpetue Coulibaly, ce SIG répond également à une problématique au sein du secteur à laquelle fait face la microfinance au Burkina Faso.

Une vue des participants

« Beaucoup des membres de l’association étaient confrontés à ce problème d’avoir des systèmes d’informations et de gestions fiables (…) et avec ce système ça va permettre au secteur de renforcer ces capacités et disposer des informations très faibles », a-t-elle déclaré. D’autant plus que pour elle toujours, avec la situation actuelle du Burkina Faso, le SIG permettra aux SFD de mieux créer un climat favorable au développement économique et social pour les populations à revenus modestes et ce, depuis le digital.

« Il faut que les systèmes financiers décentralisés, pour qui il y a toute une composante qui a été mise en place pour faciliter la digitalisation, puissent s’engager pleinement à la réussite de ce projet parce que ça été conçu pour les SFD », a lancé comme appel Perpetue Coulibaly aux SFD.

Djemal Saddam El Abdallah SIBA 

Burkina 24 

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page