Burkina Faso : Des membres de l’AJSB à l’école de la gestion des évènements sportifs

publicite

L’Association des journalistes sportifs du Burkina Faso (AJSB) tient une session de formation du 19 au 23 février 2024, à Ouagadougou sous le thème « Gestion des événementiels sportifs ». Une façon pour l’association qui organise annuellement des évènements, de passer le cap de l’amateurisme au professionnalisme.  

La suite après cette publicité

Créée le 6 février 1989, l’AJSB organise annuellement des évènements notamment la nuit des champions, la Super coupe de l’AJSB, la journée du journaliste sportif. Ces organisations se font dans l’amateurisme, selon le président de l’association, Jérôme Tiendrébéogo.

Il faille donc passer le cap du professionnalisme dans toutes ces organisations. Pour se faire, la faîtière tient 5 jours de formation au profit de ses membres. Cette formation concerne l’organisation des évènements sportifs d’où le thème « Gestion des événementiels sportifs ».  

Jérôme Tiendrébéogo, président de l’AJSB

Une façon pour la faîtière de mettre à niveau ses membres, selon son président. « Vous savez, l’AJSB est une association qui organise beaucoup d’événements. Autant d’activités que nous menons avec un peu d’amateurisme. Donc nous voulons franchir un pallier pour aller vers le professionnalisme. Et c’est là que nous avons pensé au Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA) », a expliqué le président de l’association, Jérôme Tiendrébéogo.

Au-delà de cet aspect, il s’agit aussi de donner la confiance aux différents partenaires qui accompagnent ces événements à travers des organisations réussies. « Ce sont des organisations que nous faisons avec des partenaires. Et les partenaires demandent aussi que les activités soient de qualité. Nous voulons donc aller dans ce sens pour avoir plus de partenaires. Nous avons la chance d’avoir une cinquantaine de journalistes qui vont bénéficier de cette formation», a-t-il ajouté.

Cette session est possible grâce au FAFPA. Selon son directeur général, Pierre Ouattara, cet accompagnement est à débiter au rôle de la faîtière qui est d’accompagner les projets des associations. « Nous avons analysé la requête de l’association et on a trouvé le thème très important. Vous savez que le Burkina organise pas mal d’événements sportifs. Donc organiser cette session est très bénéfique », a déclaré le directeur général du FAFPA.

Cette session est la première de ce processus. Elle est assurée par Yves Sawadogo, promoteur de la nuit du football africain. A l’issue de celle-ci qui regroupe une cinquantaine de journalistes, une autre est prévue du 26 février au 1er mars 2024, autour d’un autre thème d’actualité.

Écouter l’article
❤️ Invitation

Nous tenons à vous exprimer notre gratitude pour l'intérêt que vous portez à notre média. Vous pouvez désormais suivre notre chaîne WhatsApp en cliquant sur : Burkina 24 Suivre la chaine


Restez connectés pour toutes les dernières informations !

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page