New York : Des Burkinabè pour une transition dirigée par un civil

2177 2

Dans cette déclaration,  le « Mouvement des Burkinabè de la diaspora engagé pour la paix »  salue « le rôle républicain » des forces armées burkinabè, et propose que la transition soit dirigée par un civil issue de la société civile.

Peuple du Burkina Faso, chers compatriotes, ces derniers jours, dans un élan patriotique, nous avons répondu à l’appel de notre histoire politique. A cet effet, nous Burkinabès de la diaspora présentons  nos sincères  condoléances  à nos compatriotes qui ont perdu la vie pour l’honneur de la nation.

Nous avons, très loin de la mère patrie, vécu ce soulèvement suivi d’insurrection populaire du peuple Burkinabè pour exprimer son ras-le bol et de ce fait arracher sa victoire pour un changement démocratique.

Au cours de cette insurrection, nous avons enregistré  des pertes en vies humaines ainsi que des biens publics et privés.

Nous saluons le rôle  républicain de nos forces armées  nationales dans cette crise et nous les invitons à continuer de jouer leur rôle  régalien à savoir  assurer la sécurité de l’intégrité territoriale ainsi que la sécurité des biens et des personnes.

Egalement, nous félicitons toutes les forces vives de la nation, le CFOP ainsi que les organisations de la société civile qui comme un seul homme ont amené   le peuple à la victoire.

Loin d’être un coup d’Etat militaire, cette victoire est populaire, cette victoire est pour toutes les filles et tous les fils du Burkina Faso. Par conséquent, nous, Burkinabè de l’étranger exprimons  notre volonté à ce que la transition qui va nous conduire à des élections démocratiques et transparentes soit conduite par un civil issu de la société civile.

Ainsi, nous optons pour ce choix car nous pensons qu’il  permettra  à notre pays de répondre à ses engagements avec ses partenaires régionaux et internationaux. De ce fait, nous pourrions pérenniser la paix et la cohésion nationale.

Chers compatriotes, peuple du Burkina Faso, nous avons une fois de plus montrer à l’Afrique et au monde entier que nous sommes un peuple uni, intègre , qui peut prendre son destin en main. Peuple du Burkina Faso, tournons la page des incompréhensions  et allons à la construction de notre cher pays car de grands défis nous attendent.

Vive le Burkina Faso, Vive la paix , vive la démocratie.

LA patrie ou la mort, nous vaincrons.

Pour le bureau exécutif, le President

Gerard Kiswendsida KOALA

[email protected]

New York Le 02 Novembre 2014.

Il y a 2 commentaires

  1. Toutefois, dans la phase critique actuelle de notre transition, nous devons avoir de la patience avec nos fr?res militaires qui se sont install?s au pouvoir. Ils sont l? pour nous accompagner comme ils ne cessent de l?affirmer. En effet, demander aux civils de trouver un chef d?Etat, je puis vous assurer que vont ?clater au grand jour les ambitions d?mesur?es des uns et des autres et des palabres ? n?en pas finir alors que le temps urge !

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont la propriété de Burkina24 et soumis par nos lecteurs. Pour partager votre coup de gueule à publier sur Burkina 24 rendez-vous sur Coup De Gueule Coup De Coeur

Article du même genre