Côte d’Ivoire : quatre militaires des FRCI tués dans deux attaques à Abidjan

Capture d’écran RTI1 © Burkina 24

Quatre militaires des forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) ont été tués dans un quartier de Yopougon, dans le district d’Abidjan, dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 août suite à l’attaque d’un commissariat et d’un poste de contrôle de l’armée par des hommes « lourdement armés », a déclaré le ministre de la Défense, Paul Koffi Koffi.

La suite après cette publicité

« Six hommes sont arrivés dans un taxi, en treillis et lourdement armés, et ils ont ouvert le feu », apparemment pour libérer des personnes « interpellées préventivement » a déclaré Paul Koffi. « Quelques minutes après, (les assaillants) sont allés un peu plus loin vers une position de contrôle » tenue par l’armée dans le quartier, « ils ont tiré sans sommation et ont tué deux FRCI », a poursuivi le ministre de la Défense. « On pense que c’est le même groupe » que pour la première attaque, a-t-il précisé.

Et de conclure que: « Je pense que c’est du banditisme », sans exclure la piste de militaires criminels.

publicite


publicite

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page