L’Iran succède à l’Egypte à la tête des Non-alignés

photo de famille des Chefs d’Etats et de Gouvernement au Sommet de Téhéran

Le 16è sommet du Mouvement des pays Non-alignés s’est ouvert le 30 août 2012 à Téhéran, capitale de la République islamique d’Iran. 
Plus d’une centaine de chefs d’Etats et de gouvernement, de chefs de délégation, parmi lesquels, le Président du Faso, M.Blaise COMPAORE, prennent part à ce sommet.

La suite après cette publicité

Plusieurs interventions ont marqué la cérémonie d’ouverture parmi lesquelles, celles du Guide suprême iranien, l’Ayatollah KHAMEINI, le Président égyptien, Mohamed MORSI, le Secrétaire Général de l’ONU, BAN Ki-Moon et le président hôte du sommet, Mahamoud AHMADINEJAD de la République islamique d’Iran.
Toutes ces interventions étaient centrées autour de trois points principaux : la question de l’énergie nucléaire iranien à des fins civiles et pacifiques ; la question de l’indépendance de l’Etat de Palestine ; et enfin, l’épineuse question de la réforme du Conseil de Sécurité de l’ONU.

Il y a eu, en outre, « l’appel des intervenants » à redéfinir les aspirations du Mouvement des pays Non-alignés, parce que ses principaux idéaux, à savoir, la décolonisation, l’indépendance économique et politique, sont toujours d’actualité.

Sur la question palestinienne, le Guide suprême iranien propose comme solution, un référendum qui va regrouper tous les Palestiniens résidents et exilés, musulmans, catholiques et juifs, pour choisir le type de régime qu’ils souhaitent pour leur patrie.

La question de la réforme du Conseil de sécurité de l’ONU a été abordée par le Président égyptien. Il la réclame afin de corriger une « injustice historique » faite à l’Afrique qui n’y dispose pas de membre permanent.

Le Secrétaire Général des nations unies, BAN Ki-Moon, est allé dans le même sens en souhaitant que si cette réforme devenait effective, elle soit le reflet des réalités sociopolitiques qui fond le monde d’aujourd’hui.

Quant au Président iranien, Mahamoud AHMADINEJAD, il a stigmatisé la gouvernance mondiale actuelle qui, selon lui, est marquée par la domination de certains monopoles, en dépit de la disparition du marxisme et de la déliquescence du capitalisme.

A la suite du discours d’ouverture du sommet, par le Président égyptien, président en exercice sortant, le Président iranien, Mahamoud AHMADINEJAD, a été élu, par acclamation, président en exercice de ce 16è sommet des Non-alignés.
Le thème central du sommet de Téhéran est : « La paix durable par la gouvernance mondiale mixte ».
Le 17è sommet aura lieu en 2015 au Venezuela.

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso

publicite


publicite

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page