Différend frontalier Burkina/Niger: Le verdict de la CIJ pour le 16 avril 2013

-

La Cour internationale de Justice (CIJ), organe judiciaire principal de l’Organisation des Nations Unies, rendra son arrêt dans l’affaire du Différend frontalier (Burkina Faso/Niger) le mardi 16 avril 2013.

La suite après cette publicité

Dans un communiqué, la CIJ indique qu’une séance publique aura lieu le mardi 16 avril 2013 à 10 heures (heure de La Haye), au cours de laquelle le président de la Cour, M. Peter Tomka, donnera lecture de l’arrêt de la Cour.  La CIJ a déjà tenu des audiences publiques sur l’affaire du lundi 8 au mercredi 17 octobre 2012.

En rappel, le Burkina Faso et le Niger avaient, le 20 juillet 2010, saisi conjointement la Cour d’un différend frontalier les opposant. Les deux pays avaient au préalable signé un compromis le 24 février 2009 à Niamey, qui stipulait que les Parties sont convenues de soumettre leur différend frontalier à la Cour et s’engagent à respecter la décision de la CIJ.

Les arrêts de la CIJ ont force obligatoire et sont sans appel pour les parties concernées.

publicite


publicite

Dieudonné LANKOANDE

M. Lankoandé est passionné de web2.0 et de stratégies marketing (Marketing/web & Community Management) propre au secteur on line, domaine dans lequel il a plusieurs années d’expériences.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page