Premières Journées parlementaires 2014 du CDP : Le dialogue comme menu principal

Ouagadougou accueille depuis ce matin de lundi 3 mars et ce, jusqu’à demain 4 mars 2014, les premières journées parlementaires de l’année 2014 du groupe parlementaire CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès). La rencontre a lieu sous le thème général « Démocratie, dialogue politique et paix sociale ».

La suite après cette publicité
-Le-président-du-groupe-parlementaire-CDP-Alain Bédouma Yoda (gauche)) en conciliabule avec Achille Tapsoba, premier vice-président (Ph : B24)
Le président du groupe parlementaire CDP, Alain Bédouma Yoda (gauche), en conciliabule avec Achille Tapsoba, premier vice-président (Ph : B24)

Les députés du groupe parlementaire CDP se donnent deux jours pour échanger autour de la consolidation des acquis démocratiques et de la sauvegarde de la paix sociale au Burkina.

Par ces premières journées parlementaires de l’année 2014, le groupe CDP entend s’offrir une occasion pour exposer et parachever leur vision politique, dans la perspective d’un pays engagé dans un processus moderne, irréversible, avec ses fondamentaux incontournables.

A l’ouverture des travaux, Alain Yoda, président du groupe parlementaire, a indiqué que le CDP est, et restera un parti « ouvert au dialogue quel qu’en soit la forme  et le niveau auquel il se situe».

Ouvrir le dialogue avec les autres groupes politiques

 Parlant de dialogue, les députés du parti majoritaire se sont engagés, à l’échelle du parlement, à « ouvrir avec tous les autres groupes politiques à l’Assemblée, toutes les discussions utiles pour un dialogue fécond, institutionnel et avec toutes les autres couches sociales ouvertes à ce genre d’exercice républicain ».

Les premières journées parlementaires de 2014 seront également une occasion supplémentaire pour les députés CDP de réaffirmer leur position sur ces questions liées au sénat et à l’article 37.

Les députés CDP se donnent deux jours pour parler dedialogue politique (Ph : B24)
Les députés CDP se donnent deux jours pour parler de dialogue politique (Ph : B24)

Une position qui, selon Alain Yoda, est la même que celle du bureau politique du CDP dont le groupe parlementaire n’est d’ailleurs qu’une émanation.

Les deux jours de consistoire sont ponctués par deux communications. La première est présentée par Jean de Dieu Somda, ancien vice-président de la Commission de la CEDEAO, présenté par Alain Yoda comme un  « militant acharné du CDP ».

Elle a porté sur le thème : « Dialogue politique, paix sociale et consolidation des acquis démocratiques au Burkina Faso ». La seconde communication, elle, se rapporte à l’ « exercice de la souveraineté du peuple dans un Etat démocratique ».

Elle est développée par le professeur Abdoulaye Soma, et le député Mélégué Traoré, ancien président de l’Assemblée nationale du Burkina Faso.

La fin des vingt-et-quatre heures de travaux du groupe parlementaire CDP intervient ce mardi en fin de matinée. La clôture de ces journées parlementaires va coïncider avec une rencontre élargie aux responsables des structures de base du CDP/Kadiogo, au palais de la culture Jean-Pierre Guingané.

Dofini Banlo (Collaborateur)

Pour Burkina 24

publicite


publicite

Articles similaires

6 commentaires

  1. C’est ?a un parti responsable qui est en phase avec les pr?occupations sociopolitique de ses populations. Le th?me est pertinent et quiconque en dit le contraire est assimilable ? un djihadiste de Boko haram… Dieu seul sait combien tiennent de tels propos inconsciemment.

  2. cdp n’a pas compris que c’est son declin a sonn?. vous ne pouvez plus rien pour sauvet ce parti « a bana »  » a sarah »

  3. Quelle mis?re morale et intellectuelle pour ces gens qui ne croient qu’au diable. Qui peuvent-ils berner avec ce th?me bidon ?

  4. le CDP ne nous a pas habitu? au dialogue, habituellement « c’est fermez la vous autre » alors cette d?marche, nous la saluons mais pourquoi maintenant? vous avez toujours rejet? les propositions des opposants. Seriez vous devenu frileux?

  5. Continuez le travail mr et Mmes les d?put?s . Laissez les faibles s agiter.
    Vive le CDP .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page