Bogandé : Des présumés braqueurs d’un CSPS mis aux arrêts

Six présumés coupables de braquage à mains armées, d’âge compris entre 28 et 55 ans, ont été mis aux arrêts à Bogandé dans la Gnagna, région de l’Est, par la police et présentés à la presse, ce 16 avril 2014, rapporte l’AIB.

La suite après cette publicité
Les présumés malfrats mis aux arrêts (Ph : AIB)
Les présumés malfrats mis aux arrêts (Ph : AIB)

Ces présumés malfaiteurs sont identifiés comme ceux qui avaient attaqué un Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) de Basserie dans la Komondjari, explique le Directeur provincial de la police nationale de la Gnagna, Pascal Ilboudo, dont les propos sont rapportés par l’AIB.

Les présumés braqueurs auraient également attaqué les commerçants qui venaient participer à la marche de protestation contre l’insécurité dans la région de l’Est, en mars dernier.

Les six hommes opéraient aussi, selon la police, dans les localités comme Nagbingou, Obdaga et Mopienga dans la commune de Manni et dans les villages de Ganta et Soula dans la commune de Coalla.

Ces individus ont été arrêtés avec des armes, selon l’AIB, notamment des  pistolets de fabrication artisanale, des fusils de chasse calibre 12 et des machettes.

La région de l’Est connaît de nombreuses attaques à mains armées. Le ministère de la sécurité  a récemment mené une opération conjointe de lutte contre le grand banditisme dans quatre régions du Burkina, dont l’Est,   et dont le bilan sera fait  en principe ce 17 avril.

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

5 commentaires

  1. on peut pas juste abattre ces chiens et qu’on en parle plus!! On va commencer ? s’en charger si l’Etat ne prend pas ses responsabilit

  2. on cache leurs visages tout simplement par ce que ces individus sont consid?r?s comme des pr?sum?s et des et enqu?tes approfondies viendront confirmer cela mais je suis d’accord avec vous qu’on les ?limines ou a d?faut durcir plus leurs peines.

  3. On en a mare;il faut abattre ces d?linquants sinon ils sont entrain de se multiplier.Je suis d’accord avec ceux qui les ?limineS.quand m?me pas piti? pour les malades.Maudit soit ces imb?ciles

  4. Pourquoi cacher leur visage?
    La meilleur mani?re de punir les voleurs ?taient de les expos? sur la voix public pour que tout le monde voit bien leur visage.

  5. Bonsoir, montrer bien les visages des braqueurs et grands bandits, ?a nous permettra de demasquer le visage du plus grand bandit du Burkina Faso: Hermane Yameogo. Il risque de braquer notre constitution!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page