Relations d’affaires Etats-Unis-Burkina : L’Amcham s’installe à Ouagadougou  

3403 0

Les membres de la chambre de commerce américaine ont procédé au lancement officiel de la branche locale à Ouagadougou ce lundi 7 juillet 2014, des activités de l’American Chamber of commerce in Burkina (Amcham).

Amcham Burkina est la chambre de commerce américaine. Elle est la plus grande organisation au monde et représente les intérêts de plus de 3 millions d’entreprises de différentes tailles et de différents secteurs d’activités à travers le monde.

Elle a pour objectif de promouvoir les échanges entre les Etats-Unis et le Burkina Faso et sera le pont entre les entreprises américaines et burkinabè cherchant à investir mutuellement dans les deux pays.

Cette chambre, sœur de la chambre de commerce et d’Industrie du Burkina Faso, vise à favoriser l’amélioration de l’environnement des affaires pour les entreprises américaines au Burkina Faso, de promouvoir les relations d’affaires entre les Etats-Unis d’Amérique et le Burkina Faso, de sensibiliser les entreprises et les citoyens à se joindre à Amcham Burkina afin d’atteindre le marché américain et de servir de point d’ancrage pour les entreprises membres.

Amcham est une organisation indépendante que l’ambassade soutient et encourage pour les relations bilatérales entre ces deux pays.

« Les chefs d’entreprises qui forment ce groupe croient, tout comme moi, que nous avons beaucoup à gagner à travailler ensemble pour accroître le commerce et les investissements entre le Burkina Faso et les Etats-Unis. En vérité, les entreprises américaines sont implantées depuis très longtemps au Burkina Faso et attachent beaucoup d’importance à leurs relations commerciales dans le pays des Hommes intègres», a expliqué Tulinabo Mushingi, Ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique.

Cette organisation se donne pour objectifs de renforcer les liens commerciaux, financiers et industriels entre ces deux pays à travers la promotion de contacts entre les entreprises burkinabè et celles américaines, de faire connaître les produits techniques américains et burkinabè dans les deux nations, d’encourager l’investissement privé américain au Burkina Faso, d’établir et de maintenir les liens d’amitié et de compréhension mutuelle entre les membres.

« Je me réjouis de ce choix et augure de la qualité et du dynamisme de notre futur partenariat afin de promouvoir encore davantage le secteur privé au Burkina Faso», a soutenu la Directrice adjointe de la Chambre de commerce et de l’industrie du Burkina Faso, Aimée Somda/Samaké.

«Les activités de cette chambre permettront non seulement d’améliorer les relations d’amitié de coopération déjà existantes entre nos deux pays, contribuant ainsi à renforcer le partenariat entre nos opérateurs économiques mais aussi accroître les opportunités d’affaires», selon Bernard Zougouri, Secrétaire général et représentant le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat.

Le président de l’Amcham Burkina, Moumouni Kouda, lui soutient que la naissance de sa structure constitue un autre outil de coopération commerciale entre Ouagadougou et Washington.


Boureima LANKOANDE et Aboubakar KAMAGATE (Stagiaire)
Burkina 24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Article du même genre