Grève des agents de Canal 3 : « Carton rouge » à Rémi Dandjinou et à Koen Ros

2449 7

La télévision privée « Canal 3 » est en grève depuis ce matin 23 décembre 2014. Unis, les travailleurs réclament entre autres la tête du directeur général et son adjoint, qui cumulent chacun quatre postes à Canal 3.

Le 9 novembre 2011, les travailleurs de la chaîne privée « Canal 3 » faisaient part aux Hommes de médias des nombreux problèmes qu’ils vivent depuis la création de la télévision en décembre 2002. Il n’y a cependant pas eu jusqu’à l’heure des réponses satisfaisantes de la part de leur direction.

Trois ans après, c’est-à-dire aujourd’hui 23 décembre 2014, ils ont rencontré la presse pour ressasser leurs problèmes, « dénoncer une gestion patrimoniale empreinte de colonialisme et d’oligarchie ».

« Vaut rien », « celui qui estime qu’il est compétent n’a qu’à aller chercher du travail ailleurs ». Ce sont entre autres, aux dires du délégué syndical, Arnaud Idani, les paroles  du responsable administratif et financier de Canal 3, Alain Tamini, beau-frère du DG.

Le délégué syndical, Arnaud Idani, ne mâche pas ses mots.
Le délégué syndical, Arnaud Idani (en Faso danfani), ne mâche pas ses mots.

Plus d’une soixantaine d’agents auraient déjà renoncé à l’exercice de leurs fonctions du fait des mauvaises conditions de travail à Canal 3. Et pire, toujours selon Arnaud Idani, le DG adjoint, Rémi Dandjinou, se trouve être le directeur commercial et marketing, directeur des programmes et directeur de l’information.

Et que ce dernier a même créé son agence de communication, qui en plus des ventes de reportages à Canal 3, produit des émissions pour Canal 3 avec les moyens de Canal 3 avec la complicité du DG, Koen Ros  cumulant lui aussi les postes de directeur des productions, directeur des ressources humaines et secrétaire de direction.

« Plus rien ne sera comme avant »

« L’arrogance, la gabegie et la mauvaise gestion ont atteint leur paroxysme », a martelé le délégué syndical. Et d’ajouter que « ceux qui aiment ce pays sont ceux qui aiment les fils de ce pays ».

Ainsi donc, les travailleurs non seulement dénoncent la signature de contrats caducs de six mois pour les agents, refusent catégoriquement la domiciliation bancaire des salaires et la signature de contrats d’échanges douteux de marchandises utilisée à des fins familiales.

Mais surtout, les travailleurs réclament la tête du DG de Canal 3, Koen Ros et de son adjoint, Rémi Dandjinou tout en leur signifiant qu’ils ne sont plus la bienvenue à Canal 3, refusent toute discussion avec ces derniers.

Les agents comptent par ailleurs se référer à la décision du Président Directeur Général de Canal 3 et n’espèrent même pas travailler avec l’administration actuelle, car, persiste le délégué syndical, « plus rien se sera comme avant ».

Au moment où nous quittions les lieux, Rémi Dandjinou, « l’homme aux cartons sur la même chaîne », venait d’arriver. Il a indiqué qu’il n’était pas informé de la grève et a refusé de répondre à nos questions.

Noufou KINDO

Burkina24

There are 7 comments

  1. ces gens l?, les remis dandjinou l? je savais que c’etait des vaut rien. voici une tele qui existe depuis des ann?e mais qi refuse de grandir. qu’esceq les agents attendaient pour foutre ? la porte des gens imcomp?tants comme cela?? et quand on li bien, il est claire q’ils se jouent les grands connaisseurs alors q’ils sont vide. je n’ai jamais aim? ce gars l?!!! le remi dandjinou qi se prend en donneur de le?on c’est lui qi a des comportement comme cela, l’habit ne fait vraiment pas le moine. q’ils lib?rent le coin et laisser les travailleur continuer leur boulot c’est tout!!!

  2. Mr l’anonyme je pense qu’il ne faut pas juger sans s’impregner des realit?s. je pense que s’il sont arriv?el? ils ont des raisons valables

  3. Il faut un s?rieux nettoyage dans la presse surtout la RTB. A la RTB ?galement, il y a des agents qui ont des maisons de production et d?tournent les march?s de la T?l?vision. Pire, nombre de ces agents ont d?pos?s leur candidature pour le poste de Directeur g?n?ral (DG) de la RTB. Alors, il faut que la transition ouvre l??il. Et le bon.

  4. c ‘est decevant de la part du personnel! Il n ‘y aura pas d ‘entente sans dialogue! Ne confondont pas le publique et le priv

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Article du même genre