Technologie : Le Ghana prévoit son premier satellite à l’horizon 2020

Le Ghana pourrait avoir son premier satellite en orbite à l’horizon 2020 à travers la mise en œuvre d’un projet piloté par le Ghana Space Science  and Technologie Institute et le Ghana Atomic Energy Commission (GAEC).

La suite après cette publicité

La technologie avance en Afrique, et le Ghana entend relever le défi de la conquête de l’espace, en envisageant le lancement de son premier satellite d’ici à  cinq ans.

Le ‘’Ghanasat 1’’ devrait aider le Ghana, selon le Directeur général de GAEC, Benjamin Jabez Nyarko,  de profiter de la technologie spatiale pour stimuler le développement économique.

Le projet débutera par la mise en place en 2015 d’un centre de données, ayant pour objectif de recevoir, de traiter et d’analyser les images radar de la constellation de satellites de l’Agence spatiale italienne.

Une fois lancé en 2020, le satellite devrait permettre au Ghana d’obtenir des images satellitaires et d’autres informations des régions tropicales.

Les informations recueillies seront d’une grande utilité dans des domaines tels que la sécurité, la gestion des risques, la gestion maritime, la surveillance de l’environnement, le transport routier, la défense et le renseignement.

Boureima LANKOANDE

Burkina24

Source : africatopsuccess

publicite


publicite

Articles similaires

9 commentaires

  1. Airtel ce ne sont pas des Africains, c’est des Indiens

  2. Vous voyer ? Cher artel telecom et autres, meme le pays voisin le Ghana reve a aller loin, parcequ’il ont progresser, vous, vous bloquer l’avance de la technologie du burkina pour se faire beaucoup d’argent, quel honte

  3. Mon frere si t’as rien ? dire faut te taire. ..
    Voici des ambitions ? f?liciter si je pense que le mieux pour le Burkina Faso mieux m?me de l’Afrique serait de soutenir ce projet ? d?faut de s’allier pour en tirer des exp?rience..car un enfant ne devient pas adulte en quelques mois il faut d’abord grandir..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page