Baisse de 25 F du prix du carburant : La CCVC menace de bander les muscles

La Coalition contre la vie chère n’est pas contente de la baisse de 25 F CFA des prix du carburant à la pompe, opérée récemment par le gouvernement. 

La suite après cette publicité

« La CCVC (…)  informe ses militantes et militants, ainsi que l’ensemble des populations du Burkina qu’elle désapprouve cette (baisse) insignifiante, largement en deçà des attentes des populations », a martelé Chryzogone Zougmoré, premier vice-président de la coalition, dans une déclaration parvenue à Burkina24.

Le même sentiment prévaut pour la pénurie de gaz butane, que la SONABHY indique cependant ne pas en être la cause. Avis que ne partage pas la CCVC.

« La CCVC constate (…) qu’en dépit des contrôles opérés et des promesses tapageuses faites, le gaz butane reste indisponible pour les populations », affirme Chryzogone Zougmoré.

Quelle sera donc la réaction de la Coalition ? Son président déclare que la CCVC reste ouverte au dialogue, mais n’exclut pas de recourir à d’autres moyens pour aboutir à l’augmentation d’au moins 100 F CFA qu’elle exige.

« La CCVC (…) se donnera les moyens, les jours à venir, d’entreprendre toute action en vue d’une réduction significative du prix des hydrocarbures et la disponibilité du gaz« , peut-on lire en guise de conclusion, dans la brève déclaration de la coordination de la Coalition. 

publicite


publicite

Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

Un commentaire

  1. courage vaillant fils du pays des homme int?gr? plus rien ne sera comme avant
    je suis daccord avec initiative de dialogue pour atteindre notre bute

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page