Somalie : 3 millions de personnes en danger

Un nouveau rapport, révélé par la Bbc, indique que trois millions de Somaliens qui dépendent des transferts d’argent venant de l’étranger risquent de souffrir de la faim si les canaux de réception de ces envois de fonds sont bloqués.

La suite après cette publicité

Deux semaines après que la Merchants Bank de Californie qui traite 80 % des transferts d’argent des États-Unis en Somalie ait fermé ses services, un rapport établit par trois ONG tire la sonnette d’alarme.

La version officielle de la fermeture de ses services de transferts d’argent est que selon la Merchants Bank, les fonds envoyés tombent dans les mains du groupe militant al-Shabaab, rapporte la Bbc.

La Merchant Bank emboîte, ainsi, le pas à la Barclays Bank du Royaume-Uni qui depuis l’année dernière a arrêté les comptes de transfert en Somalie. Les banques australiennes devraient dans les jours qui suivent envisager pareille mesure.

Les envois de fonds annuels en provenance de l’étranger s’élèvent à environ 1,5 milliards de dollars et représentent plus d’un quart du PIB de la Somalie.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page