Auguste Denise Barry met en garde Ablassé Ouédraogo

Dans un communiqué datant du 29 juin 2015, le ministre de l‘administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité lance une mise en garde à l‘endroit du président du parti « Le Faso Autrement » pour ses propos tenus dans le journal « Jeune Afrique ».

La suite après cette publicité

« J’ai trois atouts principaux. Je suis Moagha du plateau central, et les Mossis sont une forte composante du Burkina Faso. Je suis aussi musulman, ce qui n’est pas rien dans un pays où 70% des gens le sont également. ». Ce sont les propos attribués à Ablassé Ouédraogo, président du parti « Le Faso Autrement », dans le journal « Jeune Afrique » du lundi 08 juin dernier.

Par ces affirmations, Ablassé Ouédraogo est, selon le ministre Barry, en violation de l’article 13 de la constitution qui exclut toute idée de « partis ou formations politiques tribalistes régionalistes, confessionnels ou racistes» et l’article 4 de la loi portant charte des partis et formations politiques au Burkina Faso qui proscrit entre autres le régionalisme, l’ethnocentrisme, le fanatisme, le racisme, la xénophobie, etc.

Le ministre de l‘administration territoriale, de la décentralisation et de la sécurité invite donc le président de « Le Faso Autrement » à éviter dans l‘avenir de telles déclarations. « Toute autre attitude ou propos contraires, m’obligeraient à prendre toutes mesures commandées par les dispositions pertinentes de nos lois et règlements », peut-on lire dans la lettre.

Responsables, militants, membres et sympathisants des partis et formations politiques sont également exhortés, dans une autre lettre, « au regard de l’effervescence politique et du contexte de précampagne électorale qui prévalent actuellement dans notre pays dans la perspective des prochaines échéances électorale », à adopter des comportements et langages tendant à « la paix et la concorde sociales indispensables au bon déroulement de tout processus électoral ».

Synthèse de Maratou SOUDRE

Burkina24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page