Kenya : La corruption en haute définition

 Le rapport d’une commission d’enquête révèle des malversations et des détournements dans l’administration kenyane.

La suite après cette publicité

Une commission d’enquête a publié le mardi 28 juillet dernier son rapport dans le cadre de la lutte contre la corruption. Il a indiqué que seuls 1,2% des fonds du budget 2013-2014, qui est de 5 000 milliards de cfa, ont été dépensés conformément à la loi.

Le vérificateur national a stigmatisé des cas de gaspillage de l’argent public, de corruption à grande échelle et de malversations au sein de l’administration kenyane.

Le rapport de 361 pages indexe particulièrement le ministère de la santé et celui des transports et des infrastructures du Kénya.

L’enquête a également noté les locaux vides payés par la police ou encore les 32 véhicules défectueux achetés par l’armée.

Ce rapport a été présenté devant le parlement kenyan, et suscité de vifs débats dans le pays. Sa publication intervient trois jours seulement après la visite du président Barak Obama au Kenya. Le président américain avait déploré la corruption qui gangrène l’économie de ce pays.

En mars, cinq membres du gouvernement, accusés de malversations financières, avaient été limogés par le président Uhuru Kenyatta.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source : BBC

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page