Lagos : La fermeture de lieux de culte ordonnée

 La pollution sonore a contraint l’Etat de Lagos à la fermeture de plusieurs églises, mosquées, hôtels, bars et boîtes de nuit. 

La suite après cette publicité

La ville de Lagos avec ses 20 millions d’habitants est fortement touchée par la pollution sonore provoquée par des klaxons, des vendeurs à la criée, les appels à la prière dans les mosquées et les chants dans les églises.

Lagos, la capitale économique du Nigeria, a l’un des plus forts taux de croissance démographique du monde.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: BBC Afrique

publicite


publicite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page