Forte pluie à Nouna : Pas de dégâts, mais des rues impraticables

Les pluies torrentielles qui se sont abattues sur l’ensemble du pays ces derniers jours n’ont pas épargné la ville de Nouna. Si des dégâts n’ont pas été enregistrés, les principales rues sont englouties par les eaux, rendant difficile la circulation.

La suite après cette publicité

A la moindre goutte d’eau de pluie à Nouna, difficile de mettre les pieds dehors. La  ville ne disposant d’aucun réseau de drainage des eaux, la voirie souffre tout le long de la saison hivernale. Pour se déplacer, il faut user de prudence

Les enfants qui pataugent dans ces eaux paient le prix de leur ignorance
Les enfants qui pataugent dans ces eaux paient le prix de leur ignorance

Les devantures de nombre de ménages se transforment en de petites mares, nits de prolifération des moustiques et autres vecteurs de maladies. Les enfants qui affectionnent ces points d’eau, paient souvent le plus lourd tribut.

« Le véritable problème, c’est l’assainissement pluvial, étant donné qu’il n’y a pas de caniveaux. Une convention qui existait entre la commune de Nouna et la ville de Saint- Priest prévoyait la réalisation de caniveaux, mais malheureusement le projet n’a jamais vu le jour »,  regrette Pierre Koanda, préfet du département de Nouna

rue nouna nounaIssoufou Traoré, le nouveau maire de Nouna, qui doit réussir là où ses prédécesseurs ont échoué, compte placer la question de l’assainissement au cœur de ses priorités.  « Notre ambition dans les cinq prochaines années est de pouvoir faire des fossés,  trouver un site de retenue d’eau comme nous l’avons observé à Dori », a-t-il projeté.

Merveille KAPIGDOU

Correspondant de Burkina24 à Nouna

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page