Insurrection populaire : « Nous assistons à des querelles vaines et stupides»

La Coalition contre la vie chère (CCVC) a décidé de réfléchir sur les acquis de l’insurrection populaire et de la résistance au putsch du 16 septembre 2015. Un panel a été organisé ce 24 septembre 2016  à Ouagadougou sur le thème « défense et approfondissement des acquis de l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014 et de la résistance populaire contre le putsch de septembre 2015 : bilan et perspectives ».

La suite après cette publicité

Pour Chryzogone Zougmoré, vice-président de la CCVC, il ne faudrait plus s’attarder sur les auteurs de l’insurrection.  «Nous assistons malheureusement à  des querelles vaines et stupides sur la paternité du succès de ces évènements (…). Au niveau de la CCVC, nous nous situons dans le registre de la réflexion  et de l’action», a-t-il déclaré, selon ses propos rapportés par la RTB Télé.

L’heure est donc à la réflexion sur les acquis de ces luttes, notamment sur «ce que nous devrions pour maintenir les acquis de l’insurrection populaire et de la résistance au putsch et surtout aller de l’avant dans la mobilisation des populations pour arracher d’avantage d’acquis, de victoires », selon toujours les propos de Chryzogone Zougmoré.

Le vice-président de la CCVC a insisté surtout sur la nécessité de donner un coup d’accélérateur aux dossiers en justice. «C’est déjà faire la lumière et rendre justice aux victimes de l’insurrection et de la résistance au putsch. Il faut donc que nos magistrats prennent leur courage en mains et puissent faire avancer les choses», a-t-il indiqué.

Burkina24

publicite


publicite

Abdou ZOURE

Abdou Zouré, journaliste à Burkina24 de 2011 à 2021. Rédacteur en chef de Burkina24 de 2014 à 2021.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page