Après le Haoussa, Facebook traduit en langue peule (Pulaar)

C’est une grosse innovation que vient d’annoncer Facebook. Le réseau social est désormais disponible en langue peule. D’après des confrères du « Monde.fr », l’idée de traduire la plateforme pour les locuteurs peuls n’a pas été pourtant difficile à concrétiser.

La suite après cette publicité

Tout est parti d’une suggestion de Ibrahima Sarr, l’un des membres volontaires de la communauté des traducteurs. Il a simplement formulé une demande et la communauté s’est mobilisée afin de traduire les termes employés pour naviguer sur le réseau social.

Le Pulaar devient ainsi la cent-unième langue de Facebook. Avant elle, il y a eu tout récemment le Haoussa même si au début, l’on a enregistré quelques imperfections dans la traduction, vite corrigées.

La prise en charge des langues haoussa et pulaar n’est pas fortuite. Toutes deux comptent un nombre considérable de locuteurs sur le continent africain. Le Haoussa, la plus parlée d’Afrique de l’Ouest, revendique aujourd’hui 50 millions d’usagers.

Quant au Pulaar, il est principalement parlé dans la zone soudano-sahélienne qui va de la Mauritanie au Soudan. L’on le retrouve dans une vingtaine d’Etats. Et Facebook en est conscient. Ce sont d’importantes opportunités de croissance qui se présentent.

Fort de cette conviction, le patron du réseau social, Mark Zuckerberg, 32 ans et neuvième fortune du monde, a fait un déplacement sur le continent, le premier en début septembre. Il a rencontré les principaux acteurs des écosystèmes numériques à Lagos, capitale économique du Nigéria ou il compte 18 millions d’utilisateurs sur 84 millions pour l’ensemble de l’Afrique sub-saharienne mais également à Nairobi, au Kenya.

L’intérêt que la plateforme accorde à l’Afrique ne date pas de ces derniers jours. Déjà l’année dernière, Marc Zuckerberg et son équipe s’étaient lancés dans l’aventure satellitaire pour accompagner la connectivité des pays africains ou l’accès Internet est l’un des plus bas, sinon le plus bas au monde.

Lire aussi : CINQ LANGUES AFRICAINES DÉSORMAIS SUR FACEBOOK

Noufou KINDO

Burkina 24

publicite


publicite

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page