Cour d’appel de Ouagadougou : Des voitures et motos sous scellés brûlent dans un incendie

Un incendie s’est déclenché le 10 décembre 2017 dans la cour abritant la Cour d’appel de Ouagadougou. Au moins une vingtaine de voitures et motos sous scellés ont été brûlées.

La suite après cette publicité

 

C’est aux environs de 13h que l’incendie s’est déclenché dans la cour abritant la Cour d’appel de Ouagadougou. Le feu a consumé la broussaille qui remplissait les lieux avant de s’attaquer aux voitures, motos et camions qui étaient posés dans l’enceinte de la juridiction.

 

Aucune victime n’a été signalée. Mais au moins une vingtaine d’engins a été brûlée en partie ou en totalité. Les véhicules avaient été placés sous scellés par le Tribunal de grande instance de Ouagadougou et stockés à la Cour d’appel.  

La cour d’appel était envahie de broussaille

Les sapeurs-pompiers ont pu circonscrire les flammes qui n’ont pas débordé de la cour. Les causes de cet incendie ne sont pas encore déterminées, a indiqué le Procureur général près la Cour d’appel Laurent Poda, venu sur les lieux ainsi que le procureur près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou. « Pour le moment, nous n’en savons rien sur l’origine de ce feu. Nous avons demandé l’ouverture d’une enquête qui va déterminer s’il s’agit d’un incendie criminel ou pas», a-t-il indiqué.

Les sapeurs-pompiers ont rencontré des difficultés avec les bouches d’incendie

A noter que les sapeurs-pompiers ont rencontré une difficulté qui a ralenti leur intervention. Les bouches d’incendie à proximité de la Cour d’appel n’étaient en effet pas alimentées en eau. Le maire de la ville de Ouagadougou Armand Béouindé, qui s’est déplacé sur les lieux du sinistre, a indiqué que des instructions sont  données pour que les responsabilités soient situées afin que des mesures soient prises. « Ce sinistre nous donne l’opportunité de revisiter toutes ces installations», a-t-il dit.

Burkina24

publicite


publicite

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page